Bas-Rhin

Emploi

SEW Usocome veut susciter des vocations dans les quartiers

Par Adelise Foucault, le 01 février 2018

L’industriel de Brumath est très engagé dans son environnement social. Il figure parmi les signataires de la « Charte Entreprises & Quartiers » et décline déjà différentes actions à destination des jeunes des quartiers dits « prioritaires » de l’Eurométropole.

42 entreprises bas-rhinoises viennent de signer la « charte Entreprises et Quartiers ». L’occasion de s’engager en 2018 sur des actions fortes avec les habitants des quartiers prioritaires de la politique de l’Eurométropole, sur le champ de l’emploi et de la création d’entreprises. — Photo : P.Groslier

Chez SEW Usocome, fabricant de systèmes d’entraînements (moteurs, motoréducteurs) basé à Brumath (plus de 2000 salariés en France), certains métiers sont en tensions. La filiale du groupe allemand SEW Eurodrive, en pleine croissance, peine à embaucher dans les secteurs de l’usinage ou de l’électrotechnique par exemple. Au-delà des processus de recrutement classique et de partenariats avec les écoles de la Région, l’entreprise s’engage depuis 10 ans dans les quartiers pour faire découvrir aux plus jeunes des métiers qu’ils méconnaissent mais qui représentent pourtant des filières d’excellence.

Présenter les métiers en tension

L’industriel multiplie les actions envers ce public fragilisé par un contexte social compliqué : Présentations dans les collèges et lycées, théâtres forum pour l’apprentissage du savoir-être, visites de l’entreprise, mais aussi soirées « familles et entreprise » comme celle qui s’est tenue ce mercredi dans ses locaux. L’opération vise à présenter les métiers en tension et les cursus de formation aux collégiens et lycéens et leurs parents. « Le chemin de ces enfants vers l’entreprise est long et souvent semé d’embûches, pointe le DRH de l’entreprise, Laurent Gruber. Nous souhaitons les préparer à la vie active et leur permettre de choisir un métier dans une filière d’avenir plutôt que de subir leur orientation. »

Cet engagement, SEW Usocome, tout comme 41 autres entreprises bas-rhinoises, vient de le formaliser en signant la « charte Entreprises et Quartiers ». L’occasion de s’engager en 2018 sur des actions fortes avec les habitants des quartiers prioritaires de la politique de l’Eurométropole, sur le champ de l’emploi et de la création d’entreprises. Dans le département, la démarche a démarré en 2016 avec 31 entreprises signataires.

Les entreprises s’engagent pour enrayer le chômage dans ces quartiers

Portée à l’échelle nationale par le ministère de la cohésion des territoires, l’initiative Charte Entreprises et Quartiers est animée localement par la Maison de l’emploi de Strasbourg, avec le soutien du conseil départemental du Bas-Rhin et des missions locales pour l’emploi de l’Eurométropole et d’Alsace du Nord. Les projets pouvant s’appuyer sur des initiatives émanant des comités locaux écoles-entreprises ou encore des associations de quartier.

L’enjeu ? Favoriser l’orientation, valoriser les métiers en tension, préparer aux codes de l’entreprise. Et lutter ainsi contre le chômage, plus élevé dans ces quartiers. « Ce n’est pas à l’école qu’on apprend ce qu’est une entreprise. Le tissu associatif est relativement dynamique mais les chefs d’entreprise – tout comme les parents – ont aussi un rôle à jouer en la matière », a rappelé Jean-Luc Heimburger, président de la CCI Alsace Eurométropole lors de la cérémonie de signature de la charte.

42 entreprises bas-rhinoises viennent de signer la « charte Entreprises et Quartiers ». L’occasion de s’engager en 2018 sur des actions fortes avec les habitants des quartiers prioritaires de la politique de l’Eurométropole, sur le champ de l’emploi et de la création d’entreprises. — Photo : P.Groslier

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture