Strasbourg

Immobilier

Regus ouvre un troisième centre d’affaires dans l’agglomération strasbourgeoise

Par Adelise Foucault, le 05 mars 2018

Le groupe Regus connaît un développement exponentiel ces trois dernières années en France. Il ouvre un nouveau centre d’affaires à Schiltigheim et n’exclut pas d’autres ouvertures prochaines dans le Grand-Est.

Regus ouvre un centre d'affaires de 1200 m² à Schiltigheim, doté de bureaux et d'un espace de coworking. — Photo : Regus

Un nouveau centre d’affaires Regus (400 salariés en France ; CA groupe : 3 milliards d’euros) ouvre ses portes à Schiltigheim et complète l’offre strasbourgeoise, la ville étant déjà dotée de deux centres. D’une superficie de 1200 m², il compte 149 postes de travail répartis dans 69 bureaux et un espace de coworking d’environ 200 m², ainsi que deux salles de réunion.

« Nos centres d’affaires évoluent avec les nouvelles façons de travailler, commente Christophe Burckart, directeur général de Regus France. Notre objectif est de renforcer notre présence dans les agglomérations fortes et dynamiques (Bordeaux, Nice, Lyon) mais aussi de rajouter de nouvelles villes. De nouveaux centres devraient ainsi voir le jour à Nancy, voire Mulhouse et Metz », annonce-t-il. Au total, une trentaine d’ouvertures sont prévues cette année en France.

Une offre en croissance pour coller aux nouvelles attentes des entreprises

Regus connaît un fort développement ces trois dernières années avec 55 centres créés, soit 110 existants aujourd’hui dans l’Hexagone, ce qui place le pays comme le quatrième plus important marché du groupe anglais, derrière les USA, la Grande Bretagne et la Chine. « Les entreprises ont moins de visibilité sur leur business et recherchent des solutions plus flexibles que leur apportent nos centres d’affaires, estime Christophe Burckart. D’autant que 60% de nos membres se déplacent et peuvent ainsi profiter des 3200 espaces de travail que compte Regus dans le monde ».

Le groupe mise aussi sur trois nouveaux concepts qui pourraient également se développer dans le Grand-Est : les Spaces, espaces de coworking communautaire. Il en existe déjà quatre à Paris, trois autres doivent ouvrir d’ici la fin de l’année et Strasbourg figure parmi les cibles potentielles. La joint-venture, Stop & work ensuite, créée avec la Caisse des dépôts et Orange pour créer des tiers-lieux dans des zone résidentielles et accompagner la croissance du télétravail. Et enfin les Regus Express dans les gares (voire aéroports), comme il en existe déjà à Nancy par exemple.

Christophe Burckart, directeur général de Regus France et Regus Afrique du Nord. - Photo : Regus
Regus ouvre un centre d'affaires de 1200 m² à Schiltigheim, doté de bureaux et d'un espace de coworking. — Photo : Regus

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture