Grand Est

Télécoms

Le géant chinois Huawei poursuit sa prospection en Alsace

Par Lucie Dupin, le 04 juin 2020

Le constructeur chinois d'appareils de télécommunication Huawei poursuit sa prospection pour implanter une usine de composants pour réseaux 5G en Europe. L'Alsace est dans la course et les discussions se sont poursuivies pendant le confinement. 

Smartphone du constructeur chinois Huawei
Le géant chinois des télécoms Huawei pourrait implanter une usine de composants électroniques en Alsace. — Photo : CC0

Le bruit a commencé à courir en janvier. Le vice-président de Huawei, constructeur chinois d’appareils de télécommunication, considérerait le territoire alsacien comme potentiel lieu d’implantation d’une usine de production et d’assemblage des composants des futurs réseaux 5G, créatrice d'environ 500 emplois, selon les révélations du Canard Enchaîné. Contactée par Le Journal des Entreprises, Lilla Merabet, vice-présidente de la Région Grand Est en charge de l’économie, du numérique et de l’innovation, avait alors confirmé que « Huawei cherche des sites en Europe et l’Alsace serait short listée ».

Poursuite des discussions pendant le confinement

Le confinement n’a pas ralenti le processus de prospection puisque l’élue précise dans nos colonnes le jeudi 4 juin que « deux visioconférences avec des échanges actifs se sont tenues pendant le confinement entre Huawei et les services de la Région Grand Est ». Trois options de terrains auraient alors été présentées au constructeur chinois dans l’Eurométropole de Strasbourg et le Bas-Rhin. Huawei prospecterait cependant également ailleurs en Europe et « il reste à affiner le cahier des charges » selon la vice-présidente de la Région Grand Est. L’agenda de ce projet d’implantation devrait dépendre de la position de l’Europe et de la France quant au déploiement du réseau faisant appel à la technologie 5G, ou cinquième génération de réseau mobile. Le 14 mai, Huawei a par ailleurs annoncé en Chine le lancement de ses premiers routeurs 5G destinés aux entreprises

Carrefour de l'Europe

Mise en concurrence avec d’autres sites candidats au niveau européen, l’Alsace offre des atouts, située au carrefour de plusieurs frontières. Cependant, il y a fort à parier que les acteurs de l’attractivité du territoire gardent, dans la défense de ce dossier, le spectre du dossier Tesla. Le constructeur américain de véhicules électriques s’était en effet penché sur l’Alsace pour y implanter sa première usine européenne avant de lui préférer, en novembre 2019, Berlin et la puissance de ses liaisons aéroportuaires notamment.

Smartphone du constructeur chinois Huawei
Le géant chinois des télécoms Huawei pourrait implanter une usine de composants électroniques en Alsace. — Photo : CC0

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail