Haut-Rhin

Industrie

L'alsacien Altempo prépare sa transmission en cédant son activité au géant Algeco

Par Lucie Dupin, le 13 février 2020

Le groupe Algeco a fait l'acquisition du concepteur et installateur de constructions modulaires Altempo, basé près de Colmar (Haut-Rhin). Cette intégration va permettre à Altempo de pérenniser l'activité en prévision de la transmission de l'entreprise.

Algeco, spécialisé dans le bâtiment modulaire, fait l'acquisition du colmarien Altempo.
Algeco, spécialisé dans le bâtiment modulaire, fait l'acquisition du colmarien Altempo. — Photo : © Dominique Eskenazi

La société Altempo (CA 2019 : 30 M€ ; 61 collaborateurs), qui conçoit et installe des constructions modulaires sur des chantiers, pour le tertiaire ou le scolaire, entre dans le giron du groupe Algeco France. L'acquisition de la PME fondée à Bennwihr-Gare, près de Colmar, en 2003, est stratégique pour le spécialiste mondial de la location de bâtiments modulaires « clés en main ». « Nous connaissions Altempo, créé ex-nihilo par un passionné du bâtiment. S'approchant de la soixantaine, son fondateur Thierry Munier envisageait la pérennité de son entreprise en s’adossant à un industriel », confie Alexis Salmon-Legagneur, directeur général d’Algeco France (CA 2019 France : 250 M€ ; 800 collaborateurs).

Avec ce rachat, Algeco France veut par ailleurs renforcer son positionnement sur le marché des constructions modulaires et « proposer une offre complète de services comme la maintenance, la sécurité, la logistique etc. Services pour lesquels Altempo dispose d’un savoir-faire », explique Alexis Salmon-Legagneur, directeur général d’Algeco France. Selon le dirigeant, il existe une forte concurrence dans le secteur des constructions modulaires mais avec un nombre limité d’acteurs – une cinquantaine d’entreprises en France. 

Des embauches prévues chez Altempo

Ce qu’a recherché Algeco en rachetant Altempo, c’est également une innovation dans différents segments. En effet, Altempo a notamment développé des offres de crèches en bâtiments modulaires, un créneau intéressant pour Algeco. « Le secteur de la petite enfance mais aussi celui du quatrième âge ou encore de la santé nécessitent des mètres carrés, ce sont des offres en développement depuis cinq ans environ et le modulaire a des réponses à faire valoir autre que dans le bâtiment de chantier », détaille le directeur général d’Algeco France.

En intégrant le groupe Algeco, Altempo devient une filiale et reste autonome dans le développement de ses activités. « Nous préparons un plan de développement ensemble avec le cédant et prévoyons l'embauche de dix personnes par an sur trois ans au sein d'Altempo », ajoute Alexis Salmon-Legagneur.

Le groupe Algeco, créé en 1955 à Mâcon et repris par un fonds d’investissement anglais en 2004, est implanté dans 22 pays. En 2019, il a réalisé un chiffre d’affaires global de 1 milliard d’euros et employait 3 000 personnes.  

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail