Bas-Rhin

Télécoms

Huawei précise ses ambitions pour son usine alsacienne, la première hors de Chine

Par Lucie Dupin, le 26 janvier 2021

Annoncée fin 2020, l’implantation de la première usine Huawei hors de Chine est officiellement lancée en Alsace. Le constructeur chinois d’équipements de télécommunications va investir 200 millions d’euros dans le parc d’activité de Brumath, dans le Bas-Rhin, et créer 300 emplois directs.

De gauche à droite : Linda Han, directrice générale Huawei France, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Jacques Biot, président du Conseil d'administration de Huawei France, Claude Sturni, président de la communauté d'agglomération de Haguenau.
De gauche à droite : Linda Han, directrice générale Huawei France, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Jacques Biot, président du Conseil d'administration de Huawei France, Claude Sturni, président de la communauté d'agglomération de Haguenau. — Photo : © Lucie Dupin

Après des mois de prospection et de négociation avec les collectivités locales et les agences de développement économique telle l'Adira, le géant chinois des télécoms Huawei a tranché en fin d’année 2020. Pour implanter sa première usine hors de Chine, l’industriel a jeté son dévolu sur le Grand Est, région au cœur de l’Europe à la « position particulière qui a pesé sur (son) choix », s’est targué Jean Rottner, président de la Région Grand Est, lors du lancement officiel du projet d'usine Huawei en Alsace le 26 janvier.

Un écosystème industriel

Et c’est plus précisément dans le parc d’activité de Brumath (Bas-Rhin), dénommé "business parc", que Huawei va s’installer. Si l’entreprise ne communique pas encore la superficie de sa future usine, Claude Sturni, président de la communauté d’agglomération de Haguenau, précise que « Huawei va devenir propriétaire de huit hectares de foncier et s’insère dans un écosystème remarquable qui compte par exemple Schaeffler, Sew Usocome, Siemens, 3M, Mars, Hager, Trumpf, etc., dont certains sont labellisés "Vitrine Industrie du Futur" ».

L’élu souligne également le positionnement géographique du business parc, « un pont entre les métropoles de Strasbourg et de Karlsruhe en Allemagne ». Le cahier des charges reste à définir et les collectivités locales plaident pour que le tissu économique local soit associé à la construction de cette usine dont la mise en production est prévue pour 2023. Actuellement, Huawei fait appel à 300 fournisseurs français et 3 100 à l’échelle européenne.

200 millions d’euros investis

Huawei annonce un investissement de 200 millions d’euros et la création de 300 emplois directs dans un premier temps, 500 à terme. « Le site produira les composants des stations mobiles pour les technologies 3 G, 4G et 5G d’ici 2023 et dégagera un volume d’affaires annuel d’un milliard d’euros », souligne Linda Han, directrice générale de Huawei France. « La future usine sera une référence en matière de respect de l’environnement dans le choix des matériaux et dans le procédé de fabrication. Pour limiter l’impact énergétique de l’usine, des panneaux solaires seront installés », argue pour sa part Jacques Biot, président du conseil d’administration de Huawei France.

Huawei se serait vu proposer 50 sites potentiels d'implantation par l'agence d'attractivité nationale Business France. Présente en France depuis 2003, la firme chinoise compte six centres de recherche et développement dans l’Hexagone. Elle y emploie 1 000 personnes pour un total de 12 200 emplois indirects.

De gauche à droite : Linda Han, directrice générale Huawei France, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Jacques Biot, président du Conseil d'administration de Huawei France, Claude Sturni, président de la communauté d'agglomération de Haguenau.
De gauche à droite : Linda Han, directrice générale Huawei France, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Jacques Biot, président du Conseil d'administration de Huawei France, Claude Sturni, président de la communauté d'agglomération de Haguenau. — Photo : © Lucie Dupin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail