Services aux entreprises

Nomination

Florence Heitz, nommée déléguée régionale de l’Apec

Par Fabrice Voné, le 16 novembre 2023

Florence Heitz est la nouvelle déléguée régionale de l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) pour le Grand Est. Âgée de 45 ans et basée à Strasbourg, elle succède à Jacques Triponel, nommé délégué régional de la structure dans les Hauts-de-France et désormais en poste à Lille.

Florence Heitz, nouvelle déléguée régionale de l’Apec Grand Est.
Florence Heitz, nouvelle déléguée régionale de l’Apec Grand Est. — Photo : ©MilenaP

Titulaire d’un master "Sociologie du travail et des organisations", Florence Heitz a fait toute sa carrière professionnelle dans les domaines de l’insertion et de l’intérim par le biais de l’Opca puis de l’Opco (à partir de 2018), opérateur de compétences au service des entreprises pour la formation de leurs salariés qui interviennent également sur le développement de l’alternance et des contrats d’apprentissage. "L’opportunité de faire un petit pas de côté dans ma carrière professionnelle tout en restant dans cet écosystème emploi et formation", a orienté Florence Heitz dans ses nouvelles fonctions qui découlent d’un mandat de service public. "Des valeurs qui me parlent", précise-t-elle.

Des jeunes aux seniors

La jeune femme, âgée de 45 ans, va toutefois devoir composer avec la grande disparité que propose le Grand Est au niveau de l’emploi des cadres où l’Alsace concentre une majorité d’entre eux. "Ils sont de plus en plus nombreux, dit-elle. Il est donc nécessaire de les soutenir à la fois dans leur insertion mais aussi dans leurs évolutions et reconversions professionnelles tout en accompagnant leurs entreprises". Côté insertion, Florence Heitz souhaite que l’Apec soit davantage identifiée notamment par les jeunes diplômés et, en particulier, ceux qui sont issus de quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). À l’autre bout de la pyramide des âges : les seniors. "Un sujet sur lequel on est particulièrement attentif et attendu" dans un contexte d’allongement de la vie professionnelle avec l’entrée en vigueur de la réforme des retraites. Avec cette problématique : "Comment peut-on œuvrer pour les aider à retrouver un emploi lorsqu’ils sont au chômage et comment peut-on contribuer à changer le regard des entreprises sur cette catégorie ?". Si la digitalisation s’est accélérée, après la pandémie liée au Covid-19, que ce soit au niveau des offres d’emploi et des organisations, la nouvelle déléguée régionale de l’Apec milite pour "le lien social et la rencontre de l’autre".

Créer du lien

"On a créé des groupes d’échanges, via un réseau social interne, qui permet aux cadres de créer du lien. On s’en sert aussi pour véhiculer et promouvoir les événements qu’on met en place et, sur certains centres, on leur met nos locaux à disposition, à raison d’une fois par mois". Outre Strasbourg, l’Apec est implantée à Mulhouse, Nancy, Metz et Reims pour le Grand Est.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition