Strasbourg

Marketing

Chez Leadeo, l’espace de travail se veut ludique

Par Adelise Foucault, le 26 avril 2018

Pour attirer de nouveaux talents, l'entreprise de marketing digital Leadeo, à Strasbourg, a imaginé un cadre de travail attrayant inspiré du management nord-américain. 

Chez Leadeo, les pauses sont collectives et ludiques.
Chez Leadeo, les pauses sont collectives et ludiques. — Photo : Adelise Foucault

Leadeo, entreprise de marketing digital dédié aux acteurs des technologies de l'information et de la communication, à Strasbourg, compte aujourd’hui une quarantaine de personnes et recrute toujours pour accompagner le développement de ses différentes activités.

Pour attirer de nouveaux talents – le principal frein à leur développement - et limiter le turnover, les deux associés de Leadeo, Laurent Ehrhart et Christophe Hirth, ont imaginé un cadre de travail attrayant inspiré du management nord-américain qui va connaître de nouvelles avancées, l’entreprise venant de faire l’acquisition de bureaux plus spacieux quartier de la Robertsau à Strasbourg.

Une enveloppe de quelque 200 000 euros va être consacrée à l’aménagement intérieur des espaces de travail. « Nous allons choisir des couleurs « positives » et investir dans du nouveau mobilier, notamment des bureaux réglables en hauteur, pour permettre aux salariés de travailler debout ou assis », indique Laurent Ehrhart.

Les nouveaux bureaux seront également équipés d’une salle de repos, d’une salle de sport avec douches et d’une cuisine tout équipée.

Des pauses collectives et des challenges ludiques

Chez Leadeo, les pauses sont collectives et tous les salariés se retrouvent donc à horaires fixes dans une salle de détente qui va encore être agrandie.

Celle-ci est dotée d’un babyfoot, d’un billard, d’un flipper, d’un jeu de fléchette, d’une Playstation et depuis peu d’une borne arcade avec 2000 jeux des années 1990. « On veut que les salariés aient plaisir à venir au travail. Le métier est difficile, stressant. Cette salle est un lieu de cohésion qui distille une bonne ambiance, estime le dirigeant. On se retrouve souvent après le travail pour des soirées match de foot par exemple ».

L’entreprise pratique un management ludique. Les salariés sont régulièrement challengés. « Par exemple, pour la Saint Valentin nous avons constitué des binômes et ceux ayant eu les meilleurs résultats commerciaux ont reçu un lot. Nous faisons ce genre de challenges assez régulièrement », indique Laurent Ehrhart.

Chez Leadeo, les pauses sont collectives et ludiques.
Chez Leadeo, les pauses sont collectives et ludiques. — Photo : Adelise Foucault

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail