Vannes
Frédéric Mugnier (Faguo) : "Nous souhaitons accompagner nos clients vers des modes de consommation plus sains"
Partenaire Vannes # Textile # PME

Frédéric Mugnier (Faguo) : "Nous souhaitons accompagner nos clients vers des modes de consommation plus sains"

Frédéric Mugnier, co-fondateur de Faguo était l’invité du Vannes Morbihan Business Club dont le Journal des Entreprises Bretagne est partenaire. Devant les adhérents, il est revenu sur l’histoire et les engagements de cette enseigne de mode responsable. Prochaine invitée du VMBC : Cathy Collart Geiger, ex PDG de Picard.

Frédéric Mugnier, a co-fondé Faguo avec Nicolas Rohr. La marque de mode responsable affiche de belles ambitions de croissance pour l’avenir — Photo : Hélène Baron

En 2008, quand Nicolas Rohr et Frédéric Mugnier créent Faguo, "leur marque de mode responsable", ils n’imaginaient pas le chemin parcouru quinze ans plus tard. C’est cette histoire qu’est venu raconter Frédéric Mugnier aux membres du Vannes Morbihan Business Club dont Le Journal des Entreprises est partenaire.

"Première entreprise textile à penser au bilan carbone"

"Nous étions la première entreprise textile française à penser au bilan carbone. Dès le début, une paire vendue était égale à un arbre planté et c’est toujours le cas", raconte l’entrepreneur. Une quinzaine d’années plus tard, la marque conçoit toujours ses produits à partir du maximum de produits recyclés, 80 % des produits Faguo (pulls, chemises, pantalons, sacs à dos, baskets, etc.) contiennent au moins 30 % de matières recyclées. Et le dirigeant vise les 60 % d’ici à 5 ans. "Nous voulons accompagner nos clients vers des modes de consommation plus sains", explique ce dernier.

Objectif : 50 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici cinq ans

Aujourd’hui Faguo, désormais basée à Nantes, pèse 33 millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle emploie plus d’une centaine de salariés et ambitionne d’atteindre 50 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici cinq ans avant de viser un nouveau seuil : "passer de 50 à 100 millions d’euros de chiffre d’affaires avec la gamme féminine et l’export", dévoile Frédéric Mugnier.

Pour ce faire, elle s’appuie sur le développement de sa gamme hommes mais va donc aussi développer la gamme dédiée aux femmes. "Nous démarrons avec les chaussures et en 2026, nous disposerons d’une gamme de vêtements pour femmes", précise le dirigeant.

Un réseau de 50 boutiques

Afin de commercialiser ses produits, Faguo s’appuie sur son site e-commerce mais aussi sur son réseau de boutiques. "Nous comptons 40 boutiques en propre et 10 en affiliation. Notre volonté est de passer à 70 - 80 magasins en France avant de nous implanter à l’étranger", poursuit Frédéric Mugnier. En effet, si l’export pèse 10 à 15 % de son chiffre d’affaires actuel, l’entreprise entend respecter son plan de marche. Son projet étant de "compléter le vestiaire masculin, de lancer le vestiaire féminin, de poursuivre les recrutements et de staffer l’équipe avant d’aller à l’international". "Nous avons encore beaucoup de choses à faire", confie le dirigeant.

Des chaussures bas carbone

Première entreprise à mission dans le secteur de la mode en France, elle est aussi labellisée BCorp, ce label international exigeant quant à l’évaluation des bonnes pratiques des entreprises. Faguo poursuit aussi son cheminement sur l’empreinte carbone de ses produits. Elle a ainsi mis au point des chaussures, les Carbon Capture. Ces chaussures ont une empreinte carbone limitée au maximum. "Avec ce modèle, nous ne sommes pas loin d’avoir une chaussure captant plus de carbone qu’elle n’en émet", assure Frédéric Mugnier.

Vannes # Textile # Distribution # PME # RSE
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise FAGUO