Production et distribution d'énergie

Investissement industriel

Sakowin inaugure sa plateforme industrielle à Aix-en-Provence

Par Hélène Lascols, le 02 novembre 2023

La start-up Sakowin, à l’origine d’une brique technologique de production d’hydrogène décarboné sur site et à la demande, accélère. Elle vient d’inaugurer sa plateforme industrielle à Aix-en-Provence et espère désormais amener sa solution sur le marché le plus rapidement possible.

Sakowin a inauguré sa plateforme industrielle à Aix-en-Provence, au Technopôle de l’Arbois.
Sakowin a inauguré sa plateforme industrielle à Aix-en-Provence, au Technopôle de l’Arbois. — Photo : Patrick URVOY

Un peu plus d’un an après avoir reçu 9 millions d’euros de soutien financier, la start-up Sakowin, qui emploie 23 personnes à Aix-en-Provence, vient de franchir une étape importante de son développement. L’entreprise labellisée deeptech par Bpifrance en mars 2022 vient d’inaugurer sa plateforme industrielle sur le technopôle de l’Arbois, à Aix-en-Provence, qui offre "un espace propice avec une centaine d’autres entreprises toutes focalisées sur le secteur de l’environnement." Cette plateforme lui permettra de finaliser le développement de sa technologie et de préparer le passage à l’échelle et le pilote industriel. La technologie de plasmalyse du méthane développée par Sakowin permet de décarboner le méthane en amont des processus industriels et de produire de l’hydrogène décarboné à un coût compétitif. "Nous allons démontrer la pertinence de notre modèle pour décarboner des sites industriels dans des secteurs d’activité différents, et travailler à l’assemblage de nos modules de 100 kW, afin de produire entre 200 kg et jusqu’à plusieurs centaines de tonnes d’hydrogène décarboné par jour", explique Gérard Gatt, le fondateur.

Une réponse aux enjeux de transition énergétique

Cette étape importante intervient après deux années au cours desquelles Sakowin a pu démontrer la fiabilité de son prototype, convaincre plus de 10 partenaires industriels et livrer un pilote de production d’hydrogène à un groupement d’industriels suisses pour la décarbonation de leurs process.

La solution mise au point par Sakowin utilise la plasmalyse, un dérivé de la pyrolyse du méthane, qui permet de produire de manière circulaire de l’hydrogène et du carbone solide en grande quantité, sans émissions de CO2, à partir de méthane ou de biométhane. Elle adresse différentes applications : procédés industriels, mobilité, extraction et raffinage du pétrole et du gaz et permet de valoriser les gaz fatals. Surtout, "elle répond aux enjeux de transition énergétique de manière complète. Notre solution apporte une réponse adaptée en termes de volumes, et d’efficacité énergétique pour répondre à l’enjeu de neutralité carbone en 2050"

2026, année de la phase industrielle

En 2022, l’installation en Suisse d’un premier pilote industriel puis d’un second en 2024, permettent à la start-up de générer ses premiers chiffres d’affaires. Puis, d‘ici 2025, une dizaine de pilotes industriels devraient être mis en place pour tester la solution sur différents marchés verticaux, en France, comme à l’étranger. "La demande est particulièrement forte aux États-Unis, au Canada ou encore au Japon", souligne le dirigeant.

La commercialisation est prévue pour le courant de l’année 2025, suivie, dès 2026, de la phase d’industrialisation. "De gros investissements sont encore programmés et nous sommes en train de boucler un tour de table à 4 millions d’euros pour financer les premiers pilotes industriels, et la création d’une usine, dont l’investissement avoisine les 20 millions d’euros." Si le lieu d’implantation de cette dernière n’est pas encore acté, Gérard Gatt sait qu’il lui faudra rapidement recruter 200 personnes.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition