Pyrénées-Atlantiques

Services

Créations d'emplois

Wikicampers recrute autrement pour fidéliser ses équipes

Par Gaëlle Coudert, le 18 octobre 2023

La société basée à Bidart et créatrice de la plateforme de location de vans et camping-cars entre particuliers et de vente de véhicules d’occasion, mise sur une politique RH innovante pour attirer les talents, en dépit d’un contexte tendu dans le Pays basque. Offres de poste originales, période d’intégration : sa méthode fonctionne.

L’entreprise organise régulièrement des événements de team-building.
L’entreprise organise régulièrement des événements de team-building. — Photo : Damien ROUSSEL/Wikicampers

Wikicampers a été créé en 2012 par deux passionnées de voyage, dont Marion Woirhaye, qui dirige encore la société basée à Bidart (35 M€ de CA en 2022). De quelques salariés, le spécialiste de la location puis de la vente d'occasion (depuis 2021) de camping-cars et de vans est passé à 38 collaborateurs en 2023. Une évolution permise par la forte croissance de l’entreprise – entre 2019 et 2022, le nombre de locations a augmenté de 56 % – mais aussi par une politique novatrice de recrutement et de fidélisation des salariés.

"Ça a beaucoup accéléré ces dernières années, pointe Éloïse Mourat, responsable des ressources humaines de la structure depuis 2017. Sur 2023, on prévoit 18 recrutements." Wikicampers n’a aujourd’hui pas de difficulté à recruter dans un contexte pourtant tendu au Pays basque, où le taux de chômage (5,8 % de la population active au deuxième semestre 2023) est plus bas qu’ailleurs dans l’Hexagone (7,2 %).

Un parcours d’intégration

"Nous avons une manière de recruter atypique, explique la responsable des ressources humaines. Nous rédigeons des offres originales et nous sommes transparents sur le contexte du poste. On ne demande pas de lettre de motivation mais on invite les candidats à remplir un formulaire et à nous donner les cinq raisons qui ont motivé leur candidature. Puis, quand le candidat est recruté, on garde le lien jusqu’à son arrivée et on organise un parcours d’intégration qui peut durer jusqu’à trois semaines selon les postes."

Plus de 60 collaborateurs dans deux ans

Ce suivi des salariés perdure au-delà de la période de recrutement. "C’est aussi une question de bien-être des collaborateurs", pose Éloïse Mourat à propos de la marque employeur. Au mois de septembre, Wikicampers a entériné la semaine de quatre jours (avec 32 heures travaillées payées 35), à la suite d’une période de test de six mois qui s’est révélée satisfaisante. Cette mesure avait été plébiscitée par les salariés, régulièrement consultés sur la vie de l’entreprise. "Beaucoup de salariés demandaient la semaine de quatre jours. C’était un peu effrayant pour nous, mais le test a été un succès. Nous avons créé une commission en interne pour évaluer la productivité et le bien-être des salariés et nous avons créé des binômes avec un transfert de compétences", détaille la responsable RH. Selon les résultats de la commission, la productivité a été maintenue et le bien-être et l’énergie des salariés a été améliorée.

Un nouveau bâtiment

La dynamique de croissance se poursuit au sein de l’entreprise. "Nous savons que l’on va devoir recruter, notamment dans les métiers de l’informatique, mais l’espace bloque un peu les recrutements", souligne Éloïse Mourat. Un frein qui devrait être bientôt levé, Wikicampers ayant décidé d’intégrer de nouveaux locaux pour fin 2024. Un bâtiment de 850 m2 sera construit à quelques pas des locaux actuels, dans la zone d’Izarbel à Bidart, qui accueille de nombreuses entreprises et start-up locales. Un investissement en fonds propres de 2 millions d’euros qui permettra à Wikicampers de "dépasser les 60 collaborateurs d’ici deux ans".

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition