Normandie

Attractivité

Naissance de l'agence d'attractivité régionale

Par Rédaction Normandie, le 26 juin 2017

Faire rayonner la Normandie au niveau mondial, c'est l'ambition de la nouvelle agence de l'attractivité normande, présidée par le maire de Deauville, Philippe Augier.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Promotion, valorisation, rayonnement du territoire... Présidée par le maire de Deauville, Philippe Augier,  la nouvelle agence de l'attractivité normande a pour mission de transformer la Normandie en "Région-Monde". Un concept qui recouvre une démarche d'attractivité globale, précisée par Hervé Morin, président de la Région: « Une Région-Monde, une région ouverte sur le monde. Elle l'est déjà par son histoire, par son économie ouverte, par ses flux... Elle est tournée de longue date vers le monde anglo-saxon.(...) La Normandie "parle" au monde, elle est la région la plus connue au monde avec la Californie, mais elle doit confirmer cette position et développer son soft power pour rayonner à l'international ». L'agence d'attractivité normande voit le jour après la réalisation d'un diagnostic territorial mené au sein de la Mission attractivité Normandie, dirigée par Philippe Augier, et auquel près de 5.000 Normands ont participé en répondant à un questionnaire, dont les réponses ont notamment révélées un manque de confiance des Normands dans les atouts de leur territoire. Un écueil de taille pour une démarche qui cherche à fédérer les habitants de la Normandie, relève Hervé Morin: « Pour faire une Normandie attractive, il faut des Normands qui connaissent leur territoire, en soient fiers et le disent ! Cette démarche d'attractivité ne fonctionnera que si les Normands s'emparent de ce projet (...) en remplaçant aussi souvent que possible le "je" par le "nous", l'action individuelle par le collectif ».

Une stratégie et une marque Normandie

Installée au Havre, l'agence d'attractivité normande, dont le directeur Michael Dodds vient d'être nommé, veut attirer les investisseurs, les touristes, les entreprises, ou encore les étudiants. « Dans le monde concurrentiel d’aujourd’hui, un territoire doit savoir faire reconnaître ses atouts, les faire fructifier pour atteindre l’excellence et les ériger en porte-drapeau pour conquérir, attirer et faire rester », explique le maire de Deauville. Une politique de valorisation et de promotion articulée autour de plusieurs grands axes dont un travail de lobbying au niveau mondial, la détection et l'impulsion de projets, l'accompagnement des grands événements normands , ou encore la gestion de la marque territoriale. En effet, le lancement de l'agence de l'attractivité normande s'accompagne de la création de la marque "Normandie", destinée à porter: « un discours unique sur la Normandie et donner une image d'unité ». Tous les acteurs du territoire, privés et publics pourront utiliser cette marque et son logo (voir photo) afin de promouvoir leurs activités. La marque, qui se décline en français et en anglais (Normandy), se compose du seul nom du territoire régional et doit incarner à elle seul des valeurs comme l'ouverture au monde, l'attachement à la Normandie, ou encore le partage et le développement durable... Une démarche et un résultat qui ne laisse pas de marbre, notamment du côté de l'opposition régionale, avec le groupe SRC Normandie et son président Nicolas Mayer-Rossignol, lors de son intervention en séance plénière régionale lundi 26 juin : « Nous avons découvert que la nouvelle marque de la Normandie sera le mot... Normandie. Je ne suis pas certain qu'il y ait beaucoup d'originalité là-dedans ». L'élu de gauche n'a pas non plus manqué d'apporter sa pierre à l'édifice attractivité: « L’enjeu de l’attractivité est simple. Il s'agit à la fois de s’appuyer sur les atouts bien connus de notre Région, et en même temps de faire progresser cette marque, vers l’innovation, vers l'excellence économique, vers notre monde culturel si riche et si dynamique, par exemple. Bref, vers la réalité moderne de la Normandie ».

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition