Eure

Pharmacie

Les Bénéfiques propose la cosmétique en open source

Par Sébastien Colle, le 23 novembre 2023

Première marque de cosmétiques open source, Les Bénéfiques ouvre ses formules au plus grand nombre en les dévoilant au gramme près. Avec l’objectif, pour les deux créatrices normandes de la marque, de permettre aux consommateurs de connaître la composition et la provenance des produits mais aussi de proposer des produits durables.

"Avec l’open source, tout le monde peut comprendre de quoi sont composés nos produits et d’où vient chaque ingrédient sélectionné", se félicitent les deux co-fondatrices de "Les Bénéfiques".
"Avec l’open source, tout le monde peut comprendre de quoi sont composés nos produits et d’où vient chaque ingrédient sélectionné", se félicitent les deux co-fondatrices de "Les Bénéfiques". — Photo : DR

Installées à Évreux dans l’Eure, au cœur de la pépinière Smart’up de la CCI Portes de Normandie, Nathalie Bovis et Melinda Briant, se sont associées autour d’une vision partagée du monde de la beauté qui entend permettre au consommateur de comprendre la composition et la provenance des produits qu’il consomme. "Ce n’est pas pour rien que 20 millions de Français scannent tous les jours les produits qu’ils achètent ou bien que nous ayons besoin de labels pour nous rassurer et nous aider à faire le bon choix. Pourtant, encore 81 % des consommateurs voudraient comprendre clairement la composition des produits qu’ils utilisent tous les jours et 73 % trouvent que ces informations sont difficiles à trouver (Étude LSA 2022)", expliquent les deux créatrices.

Le choix de l’Open source

Pour répondre à cette attente, les deux co-créatrices ont décidé de lancer une nouvelle marque de produits cosmétiques en open source. Jusqu’ici appliquée aux logiciels, développée et gérée dans le cadre d’une collaboration ouverte, et mise à disposition, généralement gratuitement, la méthode est ainsi transposée aux produits cosmétiques Les Bénéfiques qui présentent leurs formules en les dévoilant au gramme près, directement sur les emballages. "Tout le monde peut ainsi comprendre de quoi sont composés nos produits et d’où vient chaque ingrédient sélectionné. Chez Les Bénéfiques, nous créons des formules minimalistes en utilisant des ingrédients naturels et de qualité venant de producteurs aux 4 coins de la France. Et nous sélectionnons des emballages durables pour éliminer le plastique de nos salles de bains", soulignent les deux associées. Suivant les codes de l’open source, la marque indépendante développe tous ses produits avec l’aide de sa communauté Whatsapp de 2 600 participants "pour faire les bons choix et créer des produits qui font sens. L’open source offre la possibilité de consommer autrement en prenant soin de sa santé et celle de la planète." La communauté des Bénéfiques peut ainsi s’exprimer sur les packagings, ou les textures, puis tester les produits : "Un produit ne sort pas s’il n’y a pas au moins 90 % de satisfaction chez nos membres", assure Nathalie Bovis. Une innovation qui a été reconnue par Bpifrance qui a labellisé French Tech la start-up, ainsi que par la Cosmetic Valley qui l’a incubée à son lancement.

Lancement de la marque avec des produits du quotidien

Shampoing et pain de douche, déodorant, dentifrice, ainsi que trois huiles de soin françaises (de Prune d’Aquitaine, de noisette de Gascogne et de Chanvre de Bretagne) sourcées en régions, forment les débuts de gamme de la marque Les Bénéfiques dont les produits sont embouteillés dans le laboratoire de la start-up à Tillières-sur-Avre. "Pour le moment, nos produits sont fabriqués dans un laboratoire du Val-d’Oise, mais à terme nous voulons que la fabrication soit intégrée à notre site de Tillières-sur-Avre", précise Nathalie Bovis. Une gamme d’accessoires français vient compléter l’offre de la start-up : trousses, pochons et pochettes voyage en lin normand cousus à la main par des personnes en situation de handicap en Normandie, spatules en bois fabriquées à Chartres, et enfin des porte-savons aimantés en provenance de Loire-Atlantique. L’ensemble de la proposition des Bénéfiques sera distribué en magasins bio, pharmacie, ou encore magasins touristiques en priorité sur la région Normandie.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition