Implantation

Evreux : La Smart Base prend son envol

Par Isabelle Evrard, le 06 novembre 2015

Une première en France ! La pépinière d'entreprise Smart Base a vu le jour sur la Base aérienne 105 d'Evreux. D'ici janvier, trois start-up vont s'installer sur ce site militaire.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Des entreprises et des civils sur une base militaire, voilà un concept impensable il y a encore quelques années. Pourtant, la Base Aérienne 105 d'Evreux a franchi le pas, et devient le premier site militaire français à accueillir une pépinière numérique. Le projet, intitulé « Smart Base » est né d'un partenariat entre la base militaire d'Evreux, la CCI de l'Eure et le Grand Evreux Agglomération. Il s'inscrit dans la dynamique de transformation des soutiens et des bases de défense menée par le ministère de la Défense et pilotée par l'état-major des armées. « Une parfaite synergie entre le monde civil et militaire », se félicite Gilles Treuil, président de la CCI de l'Eure.




Nouvelles technologies et environnements connectés

Gérée par la CCI d'Evreux, la pépinière numérique est installée sur le site même, à côté du groupement tactique des systèmes d'information et de communications aéronautiques : elle pourra accueillir au maximum cinq start-up dédiées aux nouvelles technologies et aux environnements connectés. Les entreprises pourront bénéficier des savoir-faire, de l'expérience et des conseils des spécialistes du groupement tactique. Et son côté, l'unité militaire pourra s'appuyer sur la capacité d'innovation et de veille technologique de ses nouveaux locataires.




Le « barrage intellectuel » entre civils et militaires

Un espace commun a été aménagé pour que les entrepreneurs et les militaires puissent échanger en toute convivialité. « L'objectif est de créer une démarche la plus collaborative possible et d'abolir le barrage intellectuel des différents métiers civils et militaires », confirme le Général Jean-Pascal Breton, référant du projet Smart Base. Avant de rejoindre leurs quartiers, les entreprises candidates doivent passer devant un comité de sélection. « L'entreprise doit être une start-up de moins de deux ans et devra s'immatriculer sur la pépinière. Elle pourra y rester quatre ans au maximum », explique le lieutenant-colonel Bruno De San Nicolas. L'objectif étant d'assurer un turn-over assez régulier pour privilégier un maximum de partages d'expériences entre les personnels de la base et ceux des entreprises privées. Première entreprise à s'installer, InfoProgis, spécialisée dans l'accompagnement à la transformation digitale des entreprises. Presque un retour aux sources pour son fondateur, Stéphane Roques, qui, en sa jeunesse, avait intégré l'Ecole des Sous-Officiers de l'Armée de l'Air : « Je n'ai pas fait de carrière militaire, mais me voici à nouveau sur cette base où ma mère a vécu quelques années ! ». Pour l'entreprise, cette collaboration innovante avec la base militaire est un moyen idéal pour enrichir sa jeune expérience : « Je travaille notamment sur le développement de systèmes d'information, la sécurité de l'information et il va être intéressant de confronter les méthodes militaires aux méthodes civiles... » InfoProgis espère développer son activité sur la région et embaucher d'ici septembre 2016. Deux autres start-up ont d'ors et déjà été sélectionnées et devraient s'installer d'ici le mois de janvier.



Isabelle Evrard


InfoProgis, BA 105, Evreux www.infoprogis.com

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition