Vannes

Immobilier

Immobilier d'entreprise : Vannes confirme son attractivité

Par Ségolène Mahias, le 14 janvier 2021

Golfe du Morbihan Vannes Agglomération et huit agences spécialisées en immobilier d'entreprise ont livré les données et perspectives du marché pour le territoire. Le succès de Vannes et sa première couronne perdurent, avec des besoins supérieurs à l'offre actuelle. 

Dans l'agglomération de Vannes, le marché de l'immobilier d'entreprise confirme son dynamisme. La tendance est particulièrement forte pour Vannes avec des besoins supérieurs à l'offre actuelle.
La demande d'immobilier d'entreprise demeure toujours forte dans l'agglomération de Vannes, notamment dans la ville centre. Elle est supérieure à l'offre actuelle. — Photo : CC-BY-2.0-Unsplash-toa-heftiba

Depuis 2019, un partenariat unit Golfe du Morbihan Vannes Agglomération et huit agences en immobilier d’entreprise du territoire. Son objectif : proposer des offres adaptées aux entreprises locales ou extérieures qui auraient des besoins. Cette mise en commun permet aussi de disposer d’indicateurs clés du marché sur le bassin de Vannes.

En 2018 et 2019, 340 transactions ont été ainsi enregistrées en matière d’immobilier professionnel avec une forte progression en 2019. Sans surprise, Vannes truste 57 % de ses transactions. La hausse de l’immobilier tertiaire est même de 25 % sur la ville centre. "La demande initiale est toujours pour Vannes", attestent les professionnels de l’immobilier. 37 % des transactions concernent la première couronne tandis que la seconde couronne est relayée loin derrière avec 4 % des opérations réalisées. En matière de répartition, l’équilibre est de mise : un tiers de bureaux, un tiers de locaux d’activités et un tiers de locaux commerciaux.

Polarisation sur Vannes

En ce début 2021, quid donc de l’année écoulée et des tendances à venir ? "Tout s’est arrêté en 2020 avec quelques soubresauts", constatent ces professionnels. S’ils observent un redémarrage avec le changement d’année, ils remarquent "de vraies difficultés pour les cafés-hôtels-restaurants et un marché très morose pour le commerce de plus de 150 m² dans le centre de Vannes. Personne n’a vraiment envie d’ouvrir un commerce en ce moment", résume une agence immobilière.

Pas de quoi compromettre l’attractivité de Vannes. Ces professionnels confient que les demandes continuent pour avoir une adresse dans la préfecture du Morbihan. Ceci associé à des arrivées de nouvelles populations, notamment des indépendants ou des chefs d’entreprise, devraient continuer à rendre le marché dynamique. Le tout corrélé à un effet LGV : la ligne à grande vitesse met désormais Vannes à 2h30 de Paris. Le télétravail viendra-t-il entacher le tableau ? Pour les acteurs de l’immobilier, la réponse est non : "la montée en puissance du télétravail ne va pas diviser par deux la demande de bureaux. Qui plus est, les espaces de coworking ne sont pas tous complets."

Le foncier viabilisé se raréfie en zones d’activités

Du côté des zones d’activités, Jean-Pierre Rivery, vice-président au développement économique au sein de Golfe du Morbihan Vannes Agglomération, indique "que des acquisitions de terrains sont en cours sur certaines zones d’activités et des dents creuses seront valorisées." L’élu note que 2020 aura été une année riche en demandes d’implantations pour des entreprises de toutes tailles.

La collectivité gère 51 parcs d’activités sur le territoire. Au 1er août 2020, 67 hectares étaient viabilisés, dont plus de la moitié était déjà réservée par des entreprises. Cette offre est complétée par 13 hectares de réserve foncière. Une autre tendance est observée sur des locaux ou zones d’activités proches du centre-ville. Ces espaces ont tendance à muter vers de l’habitat.

Dans l'agglomération de Vannes, le marché de l'immobilier d'entreprise confirme son dynamisme. La tendance est particulièrement forte pour Vannes avec des besoins supérieurs à l'offre actuelle.
La demande d'immobilier d'entreprise demeure toujours forte dans l'agglomération de Vannes, notamment dans la ville centre. Elle est supérieure à l'offre actuelle. — Photo : CC-BY-2.0-Unsplash-toa-heftiba

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail