Le Mans

Collectivité

Stéphane Le Foll : « Nous devons donner au Mans le rayonnement qu’elle mérite »

Par Cédric Menuet, le 31 janvier 2019

Le maire et président de Le Mans Métropole, Stéphane Le Foll, fait de l’attractivité de la ville son cheval de bataille pour 2019.

Stéphane Le Foll, maire et président de Le Mans Métropole.
L'attractivité du Mans est au cœur des priorités de son maire Stéphane Le Foll. — Photo : ©FAO/Alessandra Benedetti.

Aux commandes depuis six mois de la municipalité du Mans, Stéphane Le Foll place l’attractivité de la ville au centre des grands projets 2019 de la collectivité. « Nous devons donner au Mans le rayonnement qu’elle mérite, en étant sur un maximum de fronts que l’on peut maîtriser. La situation financière de la ville nous donne également les moyens d’investir. »

Parmi les principaux enjeux de l’année, Stéphane Le Foll donne une place prioritaire à la culture. Ainsi, Le Mans candidate dès à présent en tant que « capitale française de la culture 2020 », un statut de 3 ans pour la ville lauréate, valorisant l’innovation et l’attractivité culturelle. Pour répondre à cette initiative du ministère de la Culture, Le Mans Métropole va notamment organiser en novembre une première biennale du son. Baptisé le Mansonor, cet événement s’adossera à l’écosystème acoustique du territoire, matérialisé par les différents laboratoires de l’université réunis au sein du consortium Le Mans Acoustique.

Le Mans, ville universitaire

C’est justement en s’appuyant sur les compétences et la réputation internationale du pôle acoustique manceau que le maire entend renforcer son université. « Le Mans doit devenir une ville universitaire, c’est un enjeu de jeunesse, d’innovation et d’emplois pour le territoire. Avec Christophe Béchu, maire d’Angers, nous sommes d’accord pour travailler ensemble et développer de nouvelles collaborations entre nos deux campus. »

Le Mans Métropole va ainsi accroître son soutien récurrent à l’université de 300 000 euros, pour un accompagnement total de 415 000 euros. 100 000 euros supplémentaires sont également octroyés aux investissements, portant cette enveloppe à 542 000 euros.

Transition écologique

Autre cheval de bataille, la transition écologique et énergétique. En la matière, Le Mans Métropole répond, avec l’Automobile club de l’Ouest (ACO), à l’appel à projets de l’Ademe sur le développement de l’hydrogène dans la mobilité. Un colloque sur le sujet sera d’ailleurs organisé le 11 juin prochain, durant la semaine des 24 Heures du Mans. Le Mans Métropole mettra en service cette même semaine son bus à hydrogène. « Nous sommes la première ville de plus de 100 000 habitants à s’équiper de ce type de véhicule », souligne Stéphane Le Foll. D’ici 5 ans, la collectivité se dotera de 10 bus à hydrogène. À terme, ils remplaceront les engins diesel aux côtés de bus à gaz.

Dans le domaine énergétique, Le Mans Métropole projette de multiplier par 5 ses surfaces de panneaux solaires, passant ainsi de 1 000 à 5 000 m², dès la fin 2019. L’identification de parkings et toitures pour y installer ombrières et panneaux photovoltaïques est en cours. Le chantier de la deuxième usine de méthanisation de l’agglomération sera également lancé en avril, pour une mise en service en 2020.

Projets immobiliers

Stéphane Le Foll salue les grands projets immobiliers tertiaires qui sortiront de terre ces prochaines années dans le quartier de la gare. « Il y a une réflexion globale à mener sur cette zone qui retrouve du dynamisme. Le projet de construction d’une tour en bois dans ce même quartier sera relancé. » Il s'agit d'une construction de 9 étages portée par le promoteur tourangeau Artprom répondant à un appel à projet, soutenu à l’époque par l’ancien ministre de l’Agriculture.

Le président de Le Mans Métropole en profite également pour trancher la question de la création d’un nouveau palais des congrès. Construit en 1982, l’actuel immeuble est aujourd’hui peu adapté à l’accueil d’événement d’affaires. L’équipement sera finalement rénové et agrandit. Une étude de faisabilité et un plan de masse seront ainsi dévoilés à l’automne.

Stéphane Le Foll, maire et président de Le Mans Métropole.
L'attractivité du Mans est au cœur des priorités de son maire Stéphane Le Foll. — Photo : ©FAO/Alessandra Benedetti.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.