Le Mans

Commerce

Sarthe : Une levée de 3 M€ pour le Groupe Dorise

Par Cédric Menuet, le 24 mai 2016

18 mois après la cession de son activité de fournitures de pièces industrielles, le Groupe Dorise poursuit sa stratégie de croissance avec l'acquisition dans la Drôme de la société Iltec. Philippe Dorise annonce dans le même temps une levée de fonds de 3 M€.

Philippe Dorise, président du Groupe Dorise, Le Mans.
Depuis la cession en 2014 de son activité de fournitures de pièces industrielles, Philippe Dorise repositionne son groupe sur la niche des outils de coupe haute performance pour l'industrie. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

La construction du nouveau groupe Dorise se poursuit depuis Le Mans. Son dirigeant Philippe Dorise fait en effet l'acquisition d'Iltec, une PME basée dans la Drôme employant 7 salariés pour 2,5 millions d'euros de chiffres d'affaires. Une opération dans la continuité de la réorientation de l'activité du groupe vers le négoce de solutions d'usinage, qui fait suite à la cession fin 2014 de sa filiale Dorise SA au groupe Martin Belaysoud Expansion. « Mon projet est de mettre en place un réseau national de distribution d'outils de coupe haute performance pour l'industrie. Iltec est à proximité de Lyon, Grenoble et Saint-Étienne : là où ça se passe dans l'industrie mécanique. On se devait d'être présent sur un territoire qui totalise 20 % du marché national », explique Philippe Dorise. Un marché estimé par l'entrepreneur à plus de 200 millions d'euros, dont il ambitionne de prendre 10 % d'ici à 2017. Pour cela, il s'appuie à l'heure actuelle sur un groupe constitué de Mecacoupe (9 M€ de CA), société basée à Bourges et acquise en 2008, Langlet (6,7 M€ de CA) dans la Somme, achetée en 2015, et Iltec. « Le négoce d'outils de coupe est une activité stable, sans grosse croissance et qui n'est pas consommatrice en besoin en fonds de roulement. Mais c'est également une activité que l'on peut optimiser quand on acquiert des sociétés qui fonctionnent bien », précise l'entrepreneur. Des sociétés qui, une fois sous pavillon Dorise, conservent leur identité propre. « On investit dans les outils informatiques et de vente. Les filiales gardent leur agilité, on ne les alourdit pas avec de la structure. »

Financer la croissance
Avec l'arrivée d'Iltec, l'entrepreneur est à la tête d'un ensemble pesant 18 millions d'euros et employant 48 salariés sur un arc Nice-Dunkerque. Une zone que Philippe Dorise entend bien entendu étendre rapidement vers le Grand-Est et le Sud-Ouest. Ce dernier territoire étant particulièrement stratégique avec son industrie aéronautique civile et militaire. « Je suis à 60 % de mon projet. Je veux clôturer la croissance externe fin 2016 pour débuter 2017 avec cinq sociétés positionnées dans les grands territoires dédiés à l'usinage. Nous sommes en cours de négociations pour l'acquisition d'une entreprise. J'espère finaliser pour la fin du premier semestre », ajoute Philippe Dorise. Néanmoins, si le dirigeant est parvenu jusqu'à présent à financer sa croissance sur fonds propres et par dette bancaire, les prochaines opérations nécessitent l'ouverture du capital. Une levée de fonds est en cours pour un montant de 3 millions d'euros, elle devrait être finalisée d'ici à la fin juin.

Groupe Dorise


(Le Mans) Dirigeant : Philippe Dorise CA 2015 : 15,5 M€ (hors Iltec) 48 salariés 02 43 81 35 80 www.groupedorise.fr

Philippe Dorise, président du Groupe Dorise, Le Mans.
Depuis la cession en 2014 de son activité de fournitures de pièces industrielles, Philippe Dorise repositionne son groupe sur la niche des outils de coupe haute performance pour l'industrie. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture