Sarthe

Immobilier

Sarthe : quels projets pour l’ancienne usine Harman ?

Par Cédric Menuet, le 16 octobre 2018

Fermé en 2014, le site industriel Harman à Château-du-Loir amorce sa transformation. Quelques entreprises y prennent déjà leurs marques et ses promoteurs entendent créer une plateforme logistique au sein de ses 21 000 m².

Fermé en 2014, le site industriel Harman de Château-du-Loir employait 185 salariés.
Vacants depuis la fermeture du site en 2014, les locaux d'Harman entament leur seconde vie avec l'implantation d'entreprises locales et un projet de plateforme logistique. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Après le choc de la fermeture en 2014, les locaux de l’ancien fabricant d’équipements audio pour l’automobile entament leur reconversion. Les 21 000 m² de ce site industriel implantés à Château-du-Loir, dans le sud Sarthe, ont en effet été repris en 2017 par Paul Martin-Lalande, dirigeant de l’entreprise de textile Femilux à Brûlon, via sa société Palouma. « Nous voulions sauver ce site. Le bâtiment aurait dû être détruit, alors qu’il a été rénové dans les années 2000. Nous avons pu l’acquérir et investir dans sa mise aux normes, son entretien et sa sécurisation », explique Fabrice Véron, directeur du développement de Palouma.

Car derrière ses murs, l’ex-usine Harman cache un beau potentiel. 4 000 m² de bureaux, une salle blanche électronique de 3 000 m², plusieurs ateliers et une zone logistique de 8 000 m². C’est ce dernier espace qui a principalement intéressé les repreneurs pour y développer une plateforme logistique de proximité pour les entreprises du cru. Un atout pour le tissu économique local, selon Fabrice Véron, logisticien de métier. « On a ici à Château-du-Loir un bassin industriel dynamique avec des entreprises comme Aro, Amada, Serv, ou même Radiateur Industrie à La Chartre-sur-le-Loir, pouvant être intéressées par des prestations de logistique au plus près de leur production. »

Attirer les entreprises locales

Un pari risqué toutefois, tant il est complexe d’implanter des activités logistiques dans le département en dehors de l’étoile autoroutière du Mans. Bien que Château-du-Loir soit desservi par l’A28. « Effectivement, on sait que par son emplacement ce projet sera long. Nous avons fait en sorte de remettre le bâtiment aux normes et renégocié la fiscalité appliquée sur le site. Les avantages sont là pour les entreprises locales, particulièrement pour de petites industries ».

En dehors de la plateforme logistique, Fabrice Véron cherche en effet à commercialiser les vastes espaces aux acteurs économiques locaux. Deux entreprises ont déjà répondu présentes. À l’instar de la Serv. Le fabricant de machines de soudage s’est installé au début de l’année dans un atelier de 1 700 m², relocalisant ainsi une activité d’assemblage, jusqu’alors assurée à Vaas, près de son principal site de production de Château-du-Loir. Il a été rejoint en avril par l’entreprise de propreté Bercé Nettoyage qui occupe sur place 300 m². « Il y a eu quelques travaux à réaliser, mais nous avons davantage de place ici pour travailler. Par contre, nous sommes toujours seuls dans les murs », souligne le dirigeant de la PME, Franck Alexandre. Bercé Nettoyage devrait toutefois être rejoint d’ici à la fin de l’année par un restaurant d’entreprise qui s’installerait dans l’ancienne cafétéria d’Harman. L’enseigne d’alimentation Aldi s’implantera également dans les prochains mois à proximité du bâtiment. « Nous leur avons vendu une petite partie du terrain pour la construction d’un magasin. D’ailleurs, nous sommes ouverts à la vente d’une partie ou de la totalité du site. Les locaux se prêtent bien au découpage. » À la fin de l’année, c’est donc 3 000 m² de l’ex-paquebot Harman qui auront retrouvé de l’activité.

Fermé en 2014, le site industriel Harman de Château-du-Loir employait 185 salariés.
Vacants depuis la fermeture du site en 2014, les locaux d'Harman entament leur seconde vie avec l'implantation d'entreprises locales et un projet de plateforme logistique. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.