Industrie

NP Créations : À l'ombre de la crise

Par Stéphanie Bodin, le 07 janvier 2011

Textile Au bord de la fermeture en 2008, Neyrat-Peyronie, rebaptisée NP Créations, se relève et réembauche. Reprise par Franck Rizzin, l'entreprise spécialisée dans l'article de plein air mise sur sa créativité et la qualité d'une fabrication 100% française.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

«Le pari est en bonne voie d'être réussi.» Au printemps 2008, lorsqu'il a racheté Neyrat-Peronie, placée en liquidation judiciaire, Franck Rizzin s'est lancé un défi de taille en voulant sauver de la fermeture définitive le fabricant de coussins de jardin et de parasols installé près de Saumur depuis 1971. Leader sur son marché pendant de nombreuses années, l'entreprise réalisait, avant la liquidation, une dizaine de millions d'euros de chiffre d'affaires et employait 137 salariés permanents. Rebaptisée NP Créations, elle emploie aujourd'hui 48 salariés permanents et une soixantaine de saisonniers et prévoit d'atteindre les «70 personnes à l'horizon 2013».




Fabrication 100% française

Le nouveau P-dg, Franck Rizzin, 39 ans, a dirigé pendant cinq ans la filiale française d'un spécialiste italien de l'injection plastique, avant de reprendre, début 2006, l'entreprise parisienne Kiminter, spécialisée dans la représentation de sociétés étrangères dans l'univers du plein air et du jouet. Deux éléments fondamentaux l'ont motivé pour l'acquisition de la société saumuroise, «la détermination des salariés et une incompréhension: si l'Espagne et l'Italie peuvent le faire pourquoi, en France ne serait-on pas capable de continuer à fabriquer des coussins et des parasols?» Franck Rizzin croit à la fabrication 100% française. NP Créations a des atouts: son savoir-faire historique et sa créativité avec un bureau de style intégré. Le tout couplé à un outil de production modernisé. 200.000€ ont été investis depuis la reprise.




Regagner la confiance

«Nous avons redémarré, en juillet2008, avec 36 personnes. À la rentrée, la crise était là. La première année a été très difficile. On avait du stock. On a géré au cordeau, tout en commençant à travailler pour la saison suivante», explique Franck Rizzin. L'année suivante, la problématique est différente. NP Créations a doublé son chiffre d'affaires, passant de 2,3M€ en 2009 à près de 5,7M€ en 2010. «Gérer une croissance est aussi compliqué que de gérer une crise.» Au final, «le gros challenge aura été de regagner la confiance». Pour maîtriser son développement NP Créations s'appuie sur «la désaisonnalité de la production» par le lancement de marques et de produits complémentaires adaptés à son outil industriel lui permettant une continuité tout au long de l'année. Cela concerne le textile de maison (12% de du chiffre d'affaires actuellement) et la peluche. Un troisième développement est envisagé en direction des accessoires textile pour les animaux de compagnie.




Marché du plein air en progression

Son développement s'appuie aussi sur un marché de l'extérieur en pleine expansion en France. Aujourd'hui, les fabricants de meubles et d'accessoires représentent près de 10% du chiffre d'affaires du marché du jardin. Ils génèrent 592millions d'euros (plus 9,4% ces cinq dernières années). Le marché est encore appelé à se développer puisque 83% des Français possèdent un jardin, une terrasse ou un balcon. Aujourd'hui, NP Créations est présente, à travers sa marque d'accessoires textiles d'extérieurs Jardins Privés et deux collections annuelles, dans 60% des enseignes de la distribution alimentaire et 80% de celles de la distribution spécialisée. L'entreprise saumuroise table 6,5millions d'euros de chiffre d'affaires en 2011.

NP Créations



(Allonnes) P-dg: Franck Rizzin 48 salariés et 60 saisonniers CA 2010: 5,7M€ Tél.: 02 41 53 52 52

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture