Maine-et-Loire

Réseaux

La CCI Maine-et-Loire, première CCI de France labellisée RSE

Par Amandine Dubiez, le 22 février 2018

C’est la première CCI de France labellisée LUCIE, la prestigieuse certification RSE. Impactée comme toutes les chambres économiques par une baisse de ses dotations, la CCI Maine-et-Loire a pourtant décidé de s’investir dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale.

Les locaux de la CCI Maine-et-Loire.
Les locaux de la CCI Maine-et-Loire. — Photo : CCI Maine-et-Loire

C’est un engagement qu’elle a décidé de prendre alors que ses dotations venaient de baisser de plus de 30 %. Depuis deux ans, la CCI Maine-et-Loire s’est engagée dans une démarche de RSE. C’est la seule CCI de France à être labellisée LUCIE, du nom d’une certification exigeante alignée sur la norme ISO 26 000, la norme internationale de responsabilité sociale des organisations.

Devoir d'exemplarité

Concrètement cette certification définit un cadre pour les organisations souhaitant adopter un comportement responsable en matière sociale et environnementale.  « Nous avons un devoir d’exemplarité. On veut donner une vision globale pour faire adhérer toutes les parties prenantes. Mieux refonder notre performance interne », explique Eric Grelier, président de la CCI Maine-et-Loire.

La chambre de commerce et d’industrie a obtenu l’an dernier le label et s’est donc engagée sur 25 sujets sociaux, environnementaux et économiques, soit 70 actions au total qui mobilisent au total 50 de ses 350 collaborateurs sur le sujet de la RSE.

Un plan de progrès sur 3 ans

Cette certification contraint la CCI à rendre des comptes dans 18 puis 36 mois. Cela prend la forme d’engagements sociaux tels que la parité sur les salaires entre les hommes et les femmes, ou le changement des horaires de réunion pour permettre aux collaborateurs de prendre le train jusqu’à des actions environnementales comme l’amélioration de l’isolation des bâtiments, le raccordement au réseau de chaleur alimenté par la biomasse, ou l’intégration dans les appels d’offres de critères environnementaux et sociaux. « Nous avons fait un audit de positionnement, et nous avons un plan de progrès sur 3 ans », explique Amélie Bossard, responsable de l’ensemble des actions en lien avec la RSE au sein de la CCI Mainte-et-Loire.

La démarche pourrait inspirer d’autres collectivités. « Nous sommes actuellement en discussion avec la communauté de communes de la Vallée du Haut-Anjou », explique ainsi Eric Grelier. Une suite logique pour une CCI selon lui, qui a la particularité de travailler autant avec les entreprises qu’avec les collectivités.  

Les locaux de la CCI Maine-et-Loire.
Les locaux de la CCI Maine-et-Loire. — Photo : CCI Maine-et-Loire

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.