Maine-et-Loire

Innovation

Podcast Gino Boismorin (Vegepolys) : « Une visibilité encore plus grande sur le plan international »

Par Olivier Hamard, le 04 avril 2019

En janvier, l’État a officialisé la fusion du pôle Vegepolys, à Angers, référence mondiale sur l’innovation végétale représentant 30 000 emplois dans la région, avec Céréales Vallée, pôle à vocation nationale des grandes cultures installé à Clermont-Ferrand. Interview de Gino Boismorin, directeur de Vegepolys.

Gino Boismorin est le directeur de Vegepolys, dont la fusion avec Céréales Vallées sera effective en juillet prochain.
Gino Boismorin est le directeur de Vegepolys, dont la fusion avec Céréales Vallées sera effective en juillet prochain. — Photo : ER - Vegepolys

Pour la phase IV des pôles de compétitivité français, l’État avait souhaité que certains pôles fusionnent pour leur donner plus de force et de compétences. Vegepolys, à Angers, pôle international de l’innovation végétale, et Céréales Vallée, pôle à vocation nationale des grandes cultures installé à Clermont-Ferrand, formeront donc une seule entité en juillet prochain.

Plus d’adhérents et un rayonnement accru

Dès la fusion effective, on connaîtra alors le nouveau nom de ce pôle de compétitivité qui regroupera Vegepolys et Céréales Vallée. La nouvelle entité se choisira alors une gouvernance. Les 28 salariés actuels des deux structures seront conservés et le siège sera basé à Angers, d’où le pôle rayonnera sur 4 régions : Bretagne, Pays de la Loire, Centre-Val de Loire et Auvergne Rhône-Alpes. « Nous maintiendrons des sites à Clermont-Ferrand et à Lyon, précise Gino Boismorin, directeur de Vegepolys, de même qu’à Saint-Pol-de-Léon (29) et Orléans (45). Nous allons gagner en adhérents et nous aurons un rayonnement encore plus grand sur le plan international, avec ces deux pôles très complémentaires qui ne feront plus qu’un. »

Le futur pôle pourrait compter ainsi jusqu’à 650 ou 700 adhérents dans les prochaines années. À eux deux, Vegepolys et Céréales Vallée ont jusqu’à ce jour déposé 760 projets labellisés, qui représentent 2,2 milliards d’euros d’investissements en R & D.

Retrouvez l’interview de Gino Boismorin, qui évoque la fusion de Vegepolys et Céréales Vallée, dans l’émission « Le Journal des Entreprises » sur RCF Anjou.

Gino Boismorin est le directeur de Vegepolys, dont la fusion avec Céréales Vallées sera effective en juillet prochain.
Gino Boismorin est le directeur de Vegepolys, dont la fusion avec Céréales Vallées sera effective en juillet prochain. — Photo : ER - Vegepolys

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.