Maine-et-Loire

Textile

Comment TBS veut faire de ses salariés les premiers ambassadeurs de la marque

Par Stéphane Vandangeon, le 05 février 2018

La marque de chaussures et de vêtements TBS veut faire de ses salariés les premiers ambassadeurs de l'entreprise, capables de faire remonter en permanence des informations améliorant la performance de cette filiale du groupe Eram. L'initiative de TBS a été saluée par un Prix des ressources humaines du Grand Ouest. 

Etienne Ageneau, DRH de TBS, et Jean-Marc Taillieu, DG, reçoivent un Prix des ressources humaines du Grand Ouest 2018. — Photo : Franck Gallen

Filiale du groupe choletais Eram, la marque de vêtements et de chaussures TBS a mis en place des actions visant à renforcer le sentiment d’appartenance de ses 170 salariés. Un projet qui vient d'être récompensé par un Prix des ressources humaines du Grand Ouest. À l’origine du projet, une ambition : « Faire adhérer les gens au projet d’entreprise et les faire participer pleinement au développement de la marque », résume Jean-Marc Taillieu, DG de TBS. Un vrai challenge car les équipes de TBS sont éclatées entre les réseaux de magasins, les entrepôts, des bureaux à l’étranger et le siège de Saint-Pierre-Montlimart (49). TBS a fait appel à une start-up pour mettre une place un outil digital commun à tous les salariés. Plus qu’un intranet ou un réseau social, cet outil disponible sur smartphones, tablettes et depuis les caisses des magasins, permet de faire circuler et de structurer l’information, qu’elle provienne de la direction ou de chaque collaborateur.  Pour inciter les salariés à l’utiliser, un système de « gaming » leur permet de gagner des points en fonction de leurs remontées d’information.

Gains en termes de business

Depuis la mise en place de cet outil digital aujourd’hui utilisé par les trois quarts des salariés de TBS, « les équipes se sentent beaucoup plus impliquées », assure Étienne Ageneau, DRH de TBS. À la clé, des gains très concrets en termes de business. Les remontées d’informations au service qualité sont ainsi plus rapides, les bonnes idées (actions de promotion, agencement des points de vente) sont partagées et circulent entre tous les services de l’entreprise. L’expérience s’avère suffisamment concluante pour que la direction de TBS décide de partager son outil avec des fournisseurs, des distributeurs et même des clients.

Etienne Ageneau, DRH de TBS, et Jean-Marc Taillieu, DG, reçoivent un Prix des ressources humaines du Grand Ouest 2018. — Photo : Franck Gallen

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture