Mayenne

Agroalimentaire

Avec son CFA, Lactalis espère former 150 jeunes par an

Par Florent Godard, le 29 mars 2021

Leader mondial des produits laitiers, Lactalis ouvre en septembre son premier CFA à Laval, avec l’ambition à moyen terme de former 150 jeunes par an. En manque de main-d’œuvre, le groupe mayennais s’offre ainsi un foyer de recrutement qui complète celui des grandes écoles.

Lactalis ouvrira son premier CFA en septembre 2021, à proximité de son siège historique de Laval.
Lactalis va ouvrir son premier CFA en septembre à Laval, avec l’ambition à moyen terme de former 150 jeunes par an. — Photo : Daniel Osso

À Laval naîtra bientôt un centre de formation d’apprentis (CFA) un peu particulier : celui du géant français Lactalis (20 Md€ de CA, 85 000 salariés), situé « près du siège du groupe et au cœur du plus grand bassin laitier d’Europe ». À la rentrée 2021, sa première promotion d’étudiants se formera sur des métiers en tension : conducteur ou pilote de ligne, technicien de maintenance, technico-commercial, contrôleur de gestion… En atelier, ces jeunes pourront notamment s’exercer sur des installations similaires à celles d’un site de production industriel, en format plus réduit. Du côté des admissions, les cursus s’adresseront aux étudiants à la sortie d’un BTS ou d’une école d’ingénieurs.

Manque d’attractivité du secteur

Si les niveaux des diplômes et certifications décernés par l’industriel ne sont pas encore connus, ce dernier assure cependant déjà qu’il « proposera à chaque jeune un emploi à l’issue de son parcours CFA ». L’enjeu est de taille, puisqu’il s’agira de former pas moins de 150 jeunes en alternance chaque année. Car malgré sa notoriété - Lactalis revendique la place de leader mondial des produits laitiers, avec sa marque de lait Lactel, son camembert Président ou sa mozzarella Galbani - le groupe souffre du « manque d’attractivité du secteur agroalimentaire ».

Formation des écoles insuffisante

Pour le Mayennais, il s’agit donc de pérenniser les savoir-faire laitiers et fromagers. « Les écoles qui proposent ces spécialisations dans certains diplômes observent une décroissance continue des effectifs de ces formations depuis 20 ans », précise Jean-Baptiste Vallée, directeur formation et développement RH chez Lactalis. Certes, le groupe accueille des élèves issus du réseau des ENIL (Écoles nationales d’industrie laitière) et de grandes écoles comme Agrocampus Ouest, l’ESA d’Angers ou l’ENSAIA de Nancy. Mais les « besoins de jeunes talents sont supérieurs aux ressources » disponibles, indique le groupe.

Déjà un centre de formation continue

L’industriel mise depuis longtemps sur l’enseignement des savoir-faire en interne. Un organisme spécifique a même été créé intra-muros à Laval, dès 1974… Il est aujourd’hui animé par plus de 400 formateurs internes. « Ce centre permet de mettre en œuvre la formation continue de nos collaborateurs. Avec le CFA, nous souhaitons apporter une réponse additionnelle : proposer une année d’alternance aux nouveaux collaborateurs, avec des formations certifiantes ou diplômantes », précise Jean-Baptiste Vallée. Employant 15 000 personnes en France, Lactalis forme déjà de nombreux alternants, « qui représentent 5,77 % de l’effectif en France soit 865 jeunes, un chiffre qui a doublé ces six dernières années », ajoute-t-il. Financièrement parlant, l’initiative représente un budget de fonctionnement de 850 000 euros par an, auquel s’ajoutent les investissements dans l’immobilier et le matériel. Pour rappel, depuis deux ans la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel permet aux entreprises de créer leur propre CFA.

Lactalis ouvrira son premier CFA en septembre 2021, à proximité de son siège historique de Laval.
Lactalis va ouvrir son premier CFA en septembre à Laval, avec l’ambition à moyen terme de former 150 jeunes par an. — Photo : Daniel Osso

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail