Sarthe

Loisirs

Portrait Avec son cabaret, Franck Alexandre vit son « Rêve bleu »

Par Cédric Menuet, le 21 novembre 2019

Dirigeant d’une entreprise de nettoyage dans le sud de la Sarthe, Franck Alexandre vit son rêve de créer un cabaret. Un établissement qui ouvre ses portes à novembre à Château-du-Loir et qui s’inscrit dans le projet de réhabilitation de l’ancienne usine Harman.

Franck Alexandre installe un cabaret sur 1 000 m² au sein de l'ancienne usine Harman de Château-du-Loir.
Dirigeant d'une société de nettoyage, Franck Alexandre installe un cabaret de 1 000 m² au sein de l'ancienne usine Harman de Château-du-Loir. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Il ne lui aura fallu qu’une année pour passer du rêve à la réalité. Depuis le 2 novembre, Franck Alexandre est l’heureux patron du Rêve Bleu, un cabaret, aménagé au sein d’une ancienne usine de Château-du-Loir, une commune de 4 600 habitants située au cœur de la campagne sarthoise. Sur scène se succèdent durant deux heures danseurs, transformistes et magicien dans une ambiance faites de plumes et de paillettes, bien loin de la vocation originelle des lieux. Une nouvelle casquette d’entrepreneur du spectacle que le maître des lieux ajoute à celle de dirigeant d’une entreprise locale de nettoyage employant 40 personnes. « Mon rêve, c’est la scène. Je fais de l’animation depuis des années et j’étais membre d’une troupe de cabaret au Lude. Mon entreprise, Bercé Nettoyage, me demandait du temps et j’ai donc arrêté le cabaret. Mais j’avais dans l’idée de créer une salle de spectacle », se remémore le chef d’entreprise.

Le grand saut, Franck Alexandre l’accomplit en déménageant en 2018 sa société Bercé Nettoyage dans les locaux de l’ancienne usine Harman, un site de fabrication de haut-parleurs automobile fermé en 2014. « C’était la bonne opportunité pour parler de mon projet de cabaret avec le nouveau propriétaire qui cherchait à réindustrialiser les lieux. J’ai su le convaincre que ce serait difficile de remplir 21 000 m² avec seulement des industriels ! » Mais ce sont surtout les banques que Franck Alexandre doit persuader. Et une bonne étude de marché et un excellent business plan ne sont pas pour autant des clés suffisantes lorsque l’on porte un projet passion. Le Sarthois a néanmoins su faire pencher la balance en sa faveur, en déléguant certaines activités. Il s’est ainsi entouré de professionnels du secteur pour inventer une revue de deux heures. « Je leur ai laissé les clés pour qu’ils créent le spectacle, je m’appuie sur leur expertise. C’est la même chose pour la cuisine et le service. Je fais appel à un prestataire local pour la restauration et une équipe de serveurs expérimentés en cabaret. Je ne garde que la gestion de l’entreprise, ce que je maîtrise. »

10 000 entrées visées la première année

Cette maîtrise, il la tient de son parcours d’entrepreneur qu’il commence seul, en créant de toute pièce Bercé Nettoyage, à Château-du-Loir en 2008. Sa société de nettoyage prospère dans le sud Sarthe, avec l’ouverture d’une agence en 2016 à Sablé-sur-Sarthe, pour afficher un million d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice en cours. « En croissance de 12 % cette année ! Ça a contribué à rassurer les banques », sourit le dirigeant. Car dans cette aventure, Franck Alexandre investit en effet 500 000 euros. Une enveloppe principalement consacrée à la transformation de l’ancienne salle blanche d’Harman en un espace de spectacle de 1 000 m², pouvant accueillir 285 personnes assises.

« Nous travaillons aussi avec les associations et les comités d’entreprise. Mais nous avons des demandes de voyagistes de Nantes, Angers, Chartres et même Limoges ! »

Un lieu où s'affairent 35 personnes qu’il doit désormais remplir. Ouvert depuis avril dernier, le bureau de réservation du Rêve Bleu a ainsi écoulé plus de 2 000 entrées, et a permis d’afficher complet dès le premier week-end d’ouverture. Franck Alexandre s’est fixé pour objectif d’atteindre les 10 000 spectateurs la première année, tout en équilibrant ses comptes. En deuxième saison, le cabaretier entend garder cette cadence, avec quelques soirées organisées en semaine. En ligne de mire, une clientèle de seniors démarchée notamment par les autocaristes. « Nous travaillons aussi avec les associations et les comités d’entreprise. Mais nous avons des demandes de voyagistes de Nantes, Angers, Chartres et même Limoges ! » L’ex-usine bénéficiant en effet de sa proximité avec l’autoroute A 28, toute proche. Au-delà de l’emplacement et sa bonne opportunité, Franck Alexandre entend ancrer son Rêve Bleu dans l’écosystème local. « Je suis surpris des bons retours sur l’installation du cabaret. Ça va générer des synergies entre les acteurs. Je tenais à monter ce projet à Château-du-Loir. Je ne voulais pas me battre dans une grande ville. Et puis, je suis natif d’ici. Ma famille et mon entreprise sont là », confie ce père de deux enfants, toujours avec des projets sous le pied.

2 000 m² supplémentaires à exploiter

Car Franck Alexandre n’est pas du genre à s’arrêter. En installant son cabaret dans l’ancienne salle blanche d’Harman, il hérite ainsi d’un local de 3 000 m² qu’il se voit alors contraint d’aménager en ERP (établissement recevant du public). Avec ces 2 000 m² supplémentaires sur les bras, l’entrepreneur décide d’un nouveau projet. 1 000 m² seront dédiés à la création d’une salle des fêtes privée en 2020 et d’un espace de loisirs pouvant accueillir des sports d’intérieur dans les derniers 1 000 m², en 2021. « Là encore c’était une opportunité. Il fallait que je fasse quelque chose. J’aime la création. Sans cela, je m’ennuie. »

Franck Alexandre installe un cabaret sur 1 000 m² au sein de l'ancienne usine Harman de Château-du-Loir.
Dirigeant d'une société de nettoyage, Franck Alexandre installe un cabaret de 1 000 m² au sein de l'ancienne usine Harman de Château-du-Loir. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.