Metz

Organismes de formation

SGP investit dans un centre de formation pour recruter 200 nouveaux salariés

Par Lucas Valdenaire, le 21 décembre 2021

À la recherche de 200 recrues supplémentaires, le groupe messin de sécurité privée SGP a investi 800 000 euros dans un centre de formation intégrant, entre autres, réalité virtuelle et initiation à la conduite de drones. L’entreprise lorraine compte aussi sur son opérateur de compétences et les fonds débloqués par l’État pour accélérer la montée en compétences de ses salariés.

Le groupe messin SGP intervient pour des groupes industriels, des sites de "prestige" comme le centre Pompidou à Metz et plusieurs sites dits "sensibles" comme des casernes et des usines Seveso.
Le groupe messin SGP intervient pour des groupes industriels, des sites de "prestige" comme le centre Pompidou à Metz et plusieurs sites dits "sensibles" comme des casernes et des usines Seveso. — Photo : Emma Bucek

Pour répondre à une demande croissante et honorer de nouveaux marchés, le groupe mosellan SGP (CA : 30 M€ ; 1 000 salariés) a inauguré le 18 novembre 2021 à Metz de nouveaux locaux dédiés à sa structure de formation des agents de sécurité SGP Formation. L’entreprise, spécialisée dans la sécurité des biens et des personnes, a investi 800 000 euros dans un bâtiment de 400 m². Sur place, quatre salles équipées d’écrans interactifs, deux PC sécurité et une zone extérieure pour les interventions incendies. "Nous recherchons 200 collaborateurs supplémentaires, calcule le directeur du centre Loïc Jobert. Et comme tout le monde, nous peinons à recruter. C’était donc le moment pour investir dans la formation. Nous voulons attirer des jeunes, des demandeurs d’emploi, des personnes en reconversion et accompagner davantage de collaborateurs dans leurs montées en compétences."

Deux autres centres dès 2022

En plus des formations obligatoires pour renouveler leur carte professionnelle, les salariés du groupe lorrain pourront intégrer des sessions "innovantes" avec réalité virtuelle et initiation à la conduite de drones. Pour financer le tout, SGP peut compter, entre autres, sur son opérateur de compétences Akto. Une demande de FNE-Formation a d’ailleurs été déposée en ce sens fin 2021. Sans oublier l’appel à manifestation d’intérêt "Compétences et métiers d’avenir" dévoilé en décembre par le gouvernement. "Si le groupe est aidé, nous pourrons par exemple développer des formations en management pour renforcer nos équipes encadrantes", conclut Loïc Jobert. En attendant, la société lorraine compte ouvrir dès 2022 deux autres structures de formation à Duttlenheim (Bas-Rhin) et à Lille (Nord).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition