Investissement

Röchling
Permali Composites : D'Iter au laser Mega Joul

Par Isabelle Kurth, le 02 mars 2012

Du haut de ses 85ans, Röchling Permali Composites à Maxéville travaille sur de nombreux projets. De quoi lui assurer une vitrine pour d'autres marchés à conquérir.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

À 85ans, Röchling Permali Composites peut s'enorgueillir d'afficher une forme de jeune premier. Et ce malgré une conjoncture difficile. «L'année dernière, nous avons connu une baisse de 6% de notre activité par rapport à 2010, précise Jean-Paul Klecha, directeur général du site de Maxéville. C'est lié au fait que nous avons un décalage dans la crise, la ressentant un à deux ans plus tard.» Pour 2012, la sérénité est de mise, l'entreprise comptant progresser de 6à 7%, «notamment grâce à de beaux projets». Qu'en on juge: Iter, Tokamak, laser Mega Joul ou encore Iseult sont quatre exemples des dossiers sur lesquels travaille le spécialiste des composites, ces produits composés d'au moins deux matériaux de natures différentes.




Haute technologie et recherche

«Nous sommes spécialisés dans la fabrication de pièces isolantes.» Des pièces que l'on peut retrouver sur le Charles-de-Gaulle, au niveau de la chaudière nucléaire, ou encore dans les générateurs nucléaires, les transformateurs et le milieu médical, au niveau des tables à scanner. C'est ce savoir-faire qui permet à l'entreprise, appartenant au groupe allemand Röchling, de décrocher de beaux projets. «Le projet Iseult, par exemple, est un dossier franco-allemand d'IRM nouvelle génération», note Christian Wetzel, responsable commercial de Röchling Permali Composites. Cet imageur sera dix fois plus précis et beaucoup plus grand que les IRM actuels. «Nous fournissons des isolants pour le circuit magnétique. Il s'agit de pièces que nous avons développée exprès pour ce projet, reprend Jean-Paul Klecha. Car nous avons notre propre laboratoire de recherches.»




Secteur du nucléaire

Autre projet sur lequel travaille Röchling Permali Composites: le laser Mega Joul. «Ce laser a pour objet de reproduire, à échelle réduite, les essais nucléaires», rappelle Christian Wetzel. Géré par le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), ce projet est mené en partenariat avec Thales. «Notre rôle est de fournir, au centre construit à Bordeaux, des matériaux isolants pour les bancs d'énergie», note Christian Wetzel.




Fusion solaire

Dans le même genre d'idée, Röchling Permali Composites

va fournir des isolants du circuit magnétique pour les projets Iter (en construction en France, à Cadarache dans les Bouches du Rhône) et Tokamak (projet similaire construit au Japon). «L'idée ici est de reproduire l'énergie du soleil, précise Christian Wetzel. En Lorraine, ce sont 7entreprises qui ont été préqualifiées pour le projet Iter.» Pour développer ce dossier, Röchling Permali Composites travaille en partenariat avec Alstom division aimant. «Pour nous, Iter est une belle vitrine, affirme Jean-Paul Klecha. Cela facilite nos démarches pour l'obtention d'autres marchés.»




1à 2M€ investis par an

Entreprise connue et reconnue, Röchling Permali Composites s'est lancée dans des démarches de certification Iso 14000 pour le management environnemental. «Nous serons audités courant juin, note Jean-Paul Klecha. Nous avons aussi lancé une démarche similaire dans le domaine de la sécurité. Pour ces certifications, nous avons été aidés par la Chambre régionale du commerce et de l'industrie.» Ces démarches permettront de compléter les autres actions mises en oeuvre au sein de l'entreprise, comme les investissements réguliers. «Depuis 10ans, nous débloquons tous les ans de 1à 2M€ pour la rénovation du parc machines et l'amélioration du site, rappelle Jean-Paul Klecha. Cette année, nous avons déjà investi 800.000€ dans une nouvelle commande numérique pour l'usinage.» Une machine qui devrait arriver en août.




Groupe international

Racheté en 1995 par le groupe allemand Röchling, Permali réalise 70% de son chiffre d'affaires dans l'export. «Nous appartenons à un groupe international présent dans 20pays à travers 52sites, note Jean-Paul Klecha. 3de ces sites sont en France: 1à Lyon et 2à Maxéville.» En 2011, le groupe compte 6.600salariés et affiche un chiffre d'affaires de 1,1Md€. «La moitié du CA est réalisée dans les plastiques pour l'automobile et l'autre moitié dans les composites, reprend le directeur général. 44% de ce CA est réalisé en Allemagne, 33% en Europe, hors Allemagne, et le reste en Asie.»

RöchlingPermali Composites



(Maxéville) Directeur général: Jean-Paul Klecha Effectif: 130 personnes CA 2011: 30M€ Tél.: 03 83 34 24 12 www.roechling.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.