Metz

Immobilier

My Domus : la plateforme pour échanger avec son locataire

Par Jonathan Nenich, le 23 mai 2019

La plateforme My Domus, qui existe depuis 2016 est un outil de gestion locative pour l'immobilier qui dématérialise les démarches et facilite la communication entre un propriétaire et son locataire. Jean-Pascal Launay, son créateur espère réunir 1 000 utilisateurs sous 18 mois.

Jean-Pascal Launay et Emmanuel d'Hardemare ont fondé la plateforme My Domus.
Jean-Pascal Launay, à droite de l'image, et son associé Emmanuel d'Hardemare espèrent réunir 1 000 utilisateurs sur leur plateforme sous 18 mois. — Photo : © My Domus

Le créateur

L’aîné a 13 ans, le cadet quatre mois. Aujourd'hui père de sept enfants, Jean-Pascal Launay, 38 ans, a décidé de quitter son poste de directeur financier d’une société de services luxembourgeoise, en 2015, pour se lancer dans un projet entrepreneurial malgré une famille nombreuse. Il a créé, en 2016, à Metz, la plateforme My Domus. « C’est un choix familial. Je n’ai pas pu me lancer dans ce projet sans le soutien de ma femme », confesse le cofondateur, qui a fait des études de commerce à l’EM Lyon Business School.

Le concept

C’est à Nancy, en faisant des travaux dans des appartements qui lui appartiennent, que l’idée lui vient : il faudrait simplifier les échanges entre propriétaires et locataires. Jean-Pascal Launay imagine alors My Domus, un outil de gestion locative complet qui permet d’éditer un contrat de bail, une quittance de loyer, d’envoyer des lettres ou encore d’indiquer les performances énergétiques du logement. La plateforme s’adresse aux particuliers propriétaires d’un ou plusieurs biens immobiliers.

« J’avais besoin de quelqu’un avec des compétences en développement informatique. C'est ainsi qu'Emmanuel d’Hardemare m’a rejoint et est devenu mon associé », rappelle le dirigeant. Lors de son inscription, le propriétaire bénéficie de quelques crédits pour tester les différents services de la plateforme, puis un abonnement lui est proposé. Chaque action coûte un certain nombre de crédits. « Le premier tarif, cinq euros par mois, permet de gérer un bien immobilier. L’achat de crédits supplémentaires est toujours possible. L’abonnement à 20 € permet une utilisation illimitée », explique Jean-Pascal Launay.

Les perspectives

My Domus a commencé à commercialiser sa plateforme en avril. 500 propriétaires l’utilisent pour faciliter leurs démarches locatives. « Nous espérons atteindre 1 000 utilisateurs d’ici à 18 mois pour développer notre chiffre d’affaires », affirme le dirigeant de la start-up, qui compte quatre salariés en plus des deux fondateurs. Un palier qui permettrait à My Domus d’entrer dans un processus de levée de fonds d’ici au mois d’octobre. Le dirigeant cherche 300 000 €, afin de poursuivre la recherche et le développement et embaucher une cinquième personne, qui s’occuperait de la communication de la start-up.

Depuis sa création, My Domus a reçu 140 000 € de subventions de la part de Bpifrance, la région Grand Est, le ministère de l’Écologie et le réseau Entreprendre Lorraine. Par ailleurs, le trentenaire a injecté 150 000 € de fonds propres dans ce projet.

Jean-Pascal Launay et Emmanuel d'Hardemare ont fondé la plateforme My Domus.
Jean-Pascal Launay, à droite de l'image, et son associé Emmanuel d'Hardemare espèrent réunir 1 000 utilisateurs sur leur plateforme sous 18 mois. — Photo : © My Domus

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.