Metz

Services

Héraclès Sûreté & Sécurité : croissance externe et nouveaux contrats pour changer d'ère

Par Jonathan Nenich, le 25 octobre 2019

Au départ, une petite société messine spécialisée dans la sécurité, PSS, qu’il rachète en 2016. Aujourd’hui, Salvatore Furnari dirige la holding Héraclès Sécurité et Sûreté, qui chapeaute quatre sociétés, poursuit sa croissance externe et multiplie les contrats.

Salvatore Furnari, dirigeant de la holding Sûreté & Sécurité
Via ses sociétés, la holding de Salvatore Furnari (à droite), sécurise les matchs du FC Metz. Elle s'est aussi occupée de la protection de la chanteuse Naomi Campbell lors de la Fashion Week à Paris. — Photo : © Radja Photographie

La petite entreprise est en train de devenir un acteur de poids sur le marché lorrain de la sécurité et de la sûreté. Ayant son siège social à Paris, mais son centre administratif et opérationnel à Metz, Héraclès Sûreté & Sécurité poursuit sa croissance. Cette dernière, dirigée par le Messin Salvatore Furnari a repris en octobre AIVB Conseil, une société qui réalise 112 000 € de chiffres d’affaires. Rebaptisée Héraclès Investigation, elle propose un service de détective privé aux entreprises souhaitant se protéger de l’espionnage industriel. Des négociations portant sur le rachat d’une entreprise spécialisée dans la sécurité aéroportuaire sont également en cours.

Cette stratégie d’acquisitions, financées sur fonds propres, permet d’enrichir l’offre proposée par Héraclès Sûreté & Sécurité. La holding détient désormais quatre sociétés qui embauchent des agents pour intervenir sur les cinq départements mis en place par Salvatore Furnari : la formation, le luxe, le sport, les risques spéciaux et la sécurité, qui englobe les demandes qui ne sont pas assurées par les autres départements. Héraclès Sûreté & Sécurité intervient sur les manifestations sportives, événementielles… Si le gros de l’activité est réalisé en Lorraine, Salvatore Furnari s’occupe aussi de missions partout sur le territoire.

« Nous couvrons la plupart des gros événements de Moselle »

Héraclès Sûreté & Sécurité est présent sur la Fashion Week à Paris, les ferias de Dax, assure la sécurité lors des rencontres du FC Metz, celle du marathon de Metz, du Moselle Open… « Nous couvrons la plupart des gros événements de Moselle », assure le PDG qui est souvent présent sur le terrain, avec ses hommes. Le groupe mise aussi sur le « contre-ciblage ». Le contre-cibleur fait du renseignement sous couverture. Il se mélange au public et observe, détecte, avant de remonter les informations aux équipes opérationnelles qui peuvent anticiper. « Nous introduisons des agents parmi les black blocks (ces militants vêtus de noir qui ont recours à la violence lors des manifestations, NDLR) », indique Salvatore Furnari.

« Nous étudions la possibilité d’ouvrir une filiale en Afrique subsaharienne, un projet à plusieurs millions d’euros »

Héraclès Sûreté & Sécurité a employé, en 2019, 430 collaborateurs (CDD et CDI compris) et a connu une croissance fulgurante depuis sa création en 2016. À l’époque, Salvatore Furnari reprend la société messine PSS (Prestation Service Sécurité), déjà spécialisée dans la sécurité, qui réalise un CA de 100 000 € annuel. Cette année, rien que sur le mois d’octobre, Héraclès Sûreté & Sécurité affiche 480 000 euros de CA. « Suite au rachat de PSS, nous avons mis un an à être opérationnel, le temps d’obtenir tous les agréments délivrés par le Conseil national des activités privées de sécurité qui dépend du ministère de l’Intérieur. Nous avons alors changé de nom, pour arriver sur le marché avec notre identité et nous avons investi 100 000 € dans des tenues, des postes radios, et du matériel technologique visant à rendre les contrôles plus efficaces. »

Des relais de croissance pour changer de dimension

L’une des forces de la holding réside dans l’étendue de son éventail de prestations. Éventail qui devrait s’agrandir. « Nous étudions la possibilité d’ouvrir une filiale en Afrique subsaharienne qui s’occuperait de la sécurité des touristes et des personnalités. C’est un projet à plusieurs millions d’euros pour lequel nous passerions par une levée de fonds. » Le chef d’entreprise pourrait ainsi ouvrir son capital. Il détient aujourd’hui 99 % de la société. Le reste appartient à son associé Christian Lambert, un ancien chef de groupe et directeur de la formation du GIGN.

Autre relais de croissance : la gestion des « risques spéciaux » au sein des enceintes sportives. En octobre, le groupe a signé un contrat avec le RC Strasbourg. « Notre mission est d’accompagner le club en termes de sécurité liée au plan vigipirate », expose Salvatore Furnari. Du gain de ce marché découlent l’ouverture d’une agence à Strasbourg et le recrutement de 50 collaborateurs.

À présent le chef d’entreprise espère faire progresser son CA de 20 % par an. Sur le plan régional Héraclès Sûreté & Sécurité veut consolider sa place en continuant de couvrir les événements majeurs. À Paris, il espère développer les départements luxe et risques spéciaux. « Sur le contre-ciblage, nous ne sommes que quatre acteurs en France. C’est encore un micro-marché », détaille-t-il. Des stratégies qui pourraient faire changer Héraclès Sûreté & Sécurité de dimension. À l’échelle nationale, Seris, l’un des gros acteurs français de la sécurité emploie plus de 8 000 salariés pour 255 M€ de CA.

Salvatore Furnari, dirigeant de la holding Sûreté & Sécurité
Via ses sociétés, la holding de Salvatore Furnari (à droite), sécurise les matchs du FC Metz. Elle s'est aussi occupée de la protection de la chanteuse Naomi Campbell lors de la Fashion Week à Paris. — Photo : © Radja Photographie

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.