Meurthe-et-Moselle

BTP

Acrotir TAE : L'entreprise s'ouvre à de nouveaux marchés

Par Isabelle Kurth, le 04 décembre 2009

À Lunéville, Acrotir TAE poursuit son maillage territorial et s'ouvre à de nouveaux marchés.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

En août 2008, le spécialiste des travaux d'accès difficile Acrotir TAE ouvrait une agence en Alsace. Depuis le début de l'année, deux autres lieux sont nés, ainsi qu'une société au Luxembourg. « En janvier, nous nous sommes installés en Guyane et en Champagne, annonce Laurent Elles, gérant. Et en septembre, nous avons créé Access safety au Luxembourg, à Livange. » Des ouvertures qui portent le nombre d'agences à cinq, si on y inclut le siège social à Lunéville et l'antenne de Franche-Comté.

Ouverture à d'autres secteurs

« Ce maillage nous permet de développer un pôle énergie, car nous avons profité de la création de l'agence de Champagne pour installer un système de responsabilité transversale. » En clair, chaque chef d'agence développe l'activité au niveau local et est un référent. « En Alsace, il est référent hydraulique. En Franche-Comté, R & D sur la maintenance des éoliennes. En Champagne, nucléaire... » Si l'hydraulique est un domaine sur lequel intervient Acrotir TAE depuis longtemps, sur le nucléaire et l'éolien, c'est plus récent. « Depuis le 1er avril, nous avons cinq personnes habilitées à travailler dans les centrales nucléaires. Pour l'éolien, on commence à obtenir des marchés. Pour nous faire connaître, nous avons adhéré au Pôle éolien Lorraine. » Comme Acrotir TAE a rejoint, lors de sa création en Champagne, Energic, un groupement d'entreprises de la zone de chalandise d'Areva et EDF pour Bure/Saint-Dizier.

Certifications

En parallèle, l'entreprise a lancé un dossier de certification cordiste. « On peut dire que c'est l'Iso du cordiste. Sur 300 entreprises de travaux d'accès difficile déclarées et 600 qui sont sur ce secteur en France, nous ne sommes que six à être en court de certification. » Dans le même esprit, Laurent Elles a lancé une démarche Mase (Manuel d'amélioration de la sécurité en entreprise). « C'est l'Iso de la sécurité. Cette certification concerne les entreprises de maintenance industrielle. » À noter encore que cette année, Acrotir TAE a obtenu le Trophée d'encouragement de la sécurité de l'entreprise Solvay. « Nous avons également été sélectionnés pour les 50ans du Conseil de l'artisanat. Dans ce cadre, nous avons eu droit à une photo thématique qui est incluse dans une exposition itinérante de la Fédération française du bâtiment. » Sans oublier des articles parus dans le numéro d'octobre de « Artisans », le magazine des entreprises artisanales, et le numéro de novembre de « Prévention », magazine de l'organisme de prévention OPPBTP. « C'est un vrai bonheur, une vraie reconnaissance. »

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail