Industrie

Océane : La coopérative s'agrandit

Par Florence Falvy, le 04 octobre 2013

Fruits et légumes Première coopérative de fruits et légumes en Pays de la Loire, Océane investit quatre millions d'euros dans l'extension de ses locaux.
Photo : Le Journal des Entreprises

Cinq ans après son arrivée à La Chevrolière, la coopérative maraîchère Océane repousse ses murs. L'entreprise va en effet porter de 7.000 à 13.000 m² sa plate-forme logistique où sont reçus et expédiés chaque année 14 millions de colis de fruits et légumes issus d'une soixantaine d'exploitations maraîchères. « Les travaux vont démarrer mi-octobre pour une mise en service prévue au printemps 2014 », précise Dominique Calais, le directeur général de la coopérative. L'agencement du site restera le même, avec d'un côté, la réception et de l'autre, l'expédition. Mais, le nombre de chambres froides passera de trois à cinq. Ces mètres carrés supplémentaires permettront à la coopérative d'augmenter ses volumes et d'élargir sa gamme, aujourd'hui constituée de 245 références. Coût de l'opération : quatre millions d'euros, financés majoritairement par emprunt bancaire. « Pour le reste, nous espérons des aides de la Région et de l'Europe », indique Dominique Calais. Le recrutement (magasiniers, chauffeurs, préparateurs de commandes, personnes au service qualité) se fera « progressivement ». Cinq personnes devraient renforcer les effectifs d'ici à la fin 2014, portant à 75 le nombre de salariés permanents. « Il y a douze ans, ils n'étaient que 32 », rappelle le dirigeant.




Le tiers du maraîchage de la région nantaise

Chez Océane, la croissance se cultive depuis 1993. Et ce n'est pas la légère baisse du chiffre d'affaires prévue en 2013 qui va contrarier les ambitions de Dominique Calais. « Le mois de septembre n'a pas été bon, mais nous espérons franchir la barre des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année ». Et de tabler sur 125 millions d'euros de revenus dans cinq ans. 64 producteurs répartis sur la région nantaise et le Nord de la Vendée appartiennent aujourd'hui au groupement qui, de la production à la livraison, emploie 1.150 personnes, soit « un bon tiers du maraîchage nantais ». Ces chiffres seront revus à la hausse en janvier 2014 avec l'arrivée de deux nouveaux adhérents. Côté production, les volumes ne cessent de croître. Avec plus de 70.000 tonnes cette année, la coopérative vise 88.000 tonnes d'ici à cinq ans alors que les exportations devraient grimper « entre 15 et 20 % », contre 12 % actuellement. Premier producteur français de mâche, n°2 pour le concombre, n°4 pour la tomate, Océane ne tire pas uniquement son épingle du jeu dans le maraîchage. Dans l'énergie aussi, la coopérative a su faire la différence. Utilisant 2.856 panneaux photovoltaïques, de la co-génération, des chaudières à bois, un système de recyclage des solutions nutritives, la coopérative vient de s'engager dans la Démarche 3D (destination développement durable), avec pour ambition de faire mieux encore demain sur le plan environnemental.

Océane



(La Chevrolière) Directeur : Dominique Calais 65 salariés CA 2012 : 101 M€ 02 51 72 93 75

Photo : Le Journal des Entreprises