Vendée

Agroalimentaire

Les ambitions de Paso après la reprise par Fleury Michon

Par Adrien Borga, le 06 avril 2018

La reprise de leur PME par Fleury Michon, les dirigeants de Paso ne l'avaient pas prévue. Mais elle tombe bien pour les fabricants de préfou qui sont ainsi promus responsables du périmètre "apéritif" de Fleury Michon et revoient leurs ambitions à la hausse. 

Tugdual Rabreau, fondateur de Paso, reste dans l'équipe de direction de l'entreprise après la prise de contrôle par Fleury Michon.
Tugdual Rabreau, fondateur de Paso, reste dans l'équipe de direction de l'entreprise après la prise de contrôle par Fleury Michon. — Photo : Paso traiteur

Avec l'entrée dans le groupe Fleury Michon le 3 avril 2018, Paso change de dimension mais compte bien ne pas perdre son identité. L'entreprise agroalimentaire est spécialisée dans la fabrication de préfous et autres spécialités destinées à l'apéritif.  « Avec Olivier Vallée, l'autre fondateur de l'entreprise, nous devenons responsables de tout le périmètre de l'apéritif, apéritif dînatoire et snacking du groupe Fleury Michon qui sera regroupé sous la marque Paso, le challenge est intéressant », indique Tugdual Rabreau, le PDG de Paso.

Manger ou être mangé ?

Pour la petite histoire, Paso était à la recherche d'opportunité d'acquisition. Finalement, c'est elle qui a été mangée par son voisin vendéen. Selon Tugdual Rabreau, « ce n'était pas prévu. Quand ils nous ont sollicités, nous n'avons pas mis longtemps à nous décider. C'était important pour nous que l'entreprise qui nous reprenne soit vendéenne et porte des valeurs familiales. Si ça n'avait pas été eux, nous n'aurions pas souhaité être rachetés. C'est grâce à Régis Lebrun que ce rapprochement a pu se faire ». Pour autant, la PME n'a pas abandonné ses intentions d'acquisitions si une opportunité se présente. Olivier Vallée et Tudgdual Rabreau conservent la majorité sur leurs activités de réseau de boulangeries-pâtisseries et l'activité traiteur événementiel.

Quadrupler le chiffre d'affaires en cinq ans

Paso  est une entreprise en plein développement. Elle a notamment investi 7 millions d'euros dans une nouvelle unité de production fin 2015-début 2016. Elle compte aujourd'hui 140 salariés pour un CA 2017 de 22M€ contre 17 M€ en 2016. « À cinq ans nous prévoyons de quadrupler le chiffre d'affaires. Notre budget 2018 était calibré pour faire plus de 22 M€, là nous nous attendons à une forte progression de l'activité sur le second semestre avec l'appui de la force de vente de Fleury Michon. De ce fait, on table aujourd'hui plutôt sur 28 millions d'euros de CA à fin 2018 », anticipe Tugdual Rabreau.

15 recrutements à court terme

La PME vendéenne était déjà dans un forte dynamique de recrutement grâce à son dynamisme, l'entrée dans le groupe Fleury Michon va encore lui donner un coup d'accélérateur. « À court terme, nous sommes à la recherche d'une quinzaine de personnes, notamment des spécialistes du marketing et du category management. Nous allons également renforcer nos équipes en R&D mais aussi en production », annonce le dirigeant.

De nouveaux produits à venir

Des recrutements qui laissent augurer des nouveautés produits à court ou moyen terme. « Fleury Michon était très intéressé par notre savoir-faire en matière de panification. Une alliance entre le jambon et le pain pourrait être faite par exemple. Fleury Michon veut que nous conservions notre agilité de PME pour développer de nouveaux produits. Nous allons aussi, dès septembre, intégrer les espaces apéritifs que Fleury Michon veut mettre en place en GMS », rappelle le fondateur de cette PME.

Tugdual Rabreau, fondateur de Paso, reste dans l'équipe de direction de l'entreprise après la prise de contrôle par Fleury Michon.
Tugdual Rabreau, fondateur de Paso, reste dans l'équipe de direction de l'entreprise après la prise de contrôle par Fleury Michon. — Photo : Paso traiteur