Nantes

Services

Commercial

La société nantaise Box’n Services lance sa franchise pour poursuivre son développement

Par Caroline Scribe, le 30 janvier 2024

Nouvelle étape dans le développement de Box’n Services. Après avoir lancé en 2015 un concept de conciergerie d’entreprise connectée, la société nantaise fait évoluer son modèle. Elle propose désormais une conciergerie à la fois humaine et connectée. Et crée sa franchise pour mailler le territoire.

Marion Tesson, fondatrice et dirigeant de Box’n services, a ouvert une première franchise en Vendée avec Mylène Balat.
Marion Tesson, fondatrice et dirigeant de Box’n services, a ouvert une première franchise en Vendée avec Mylène Balat. — Photo : Box'n services

Fondée en 2015 par Marion Tesson, la société nantaise Box’n Services proposait originellement un service de conciergerie d’entreprise, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, via une application mobile reliée à des casiers connectés. Un dispositif destiné à faire gagner du temps et à améliorer la qualité de vie au travail des salariés en mettant à leur disposition des services (pressing, livraison de paniers de fruits et de légumes, cordonnerie, etc.), directement sur leur lieu de travail.

L’offre de départ a été complétée, en 2021, avec l’intégration d’une présence humaine sur le site. "La Caisse régionale du Crédit Agricole Atlantique Vendée à Nantes nous a demandé de faire évoluer notre conciergerie en associant à l’application et aux casiers une présence physique", raconte Marion Tesson, dirigeante de Box’n Services. Outre une meilleure prise en main du service par les utilisateurs, la présence d’une personne sur place, à plein temps ou à temps partiel, permet d’ajouter des services complémentaires à ceux déjà proposés, notamment des services postaux (expédition et réception de colis à La Poste ou dans des points relais pour le compte des salariés), qui représentent 25 % des services demandés par les utilisateurs.

Conciergerie humaine et connectée

"Nous avons complètement pivoté. À l’origine, je voulais une entreprise fonctionnant sur le digital et sans trop de salariés. C’est le contraire qui est en train de se produire", analyse Marion Tesson. En effet, avec ce nouveau modèle, l’entreprise a été amenée à recruter des concierges, tous embauchés en CDI. Box’n Services emploie désormais 14 salariés. Parallèlement, le profil des clients a évolué vers des entreprises de plus grande taille. En effet, en fonction du temps de présence du concierge (nombre de jours par semaine) et des options de services (sport, massage sur chaise…), l’abonnement mensuel coûte de 1 500 à 3 500 euros par mois. Box’n Services, qui a vu son chiffre d’affaires passer de 320 000 euros en 2022 à près de 500 000 euros en 2023, est implantée dans une quinzaine d’entreprises à Nantes, La Roche-sur-Yon et Paris. Parmi ses clients figurent le Crédit Agricole Atlantique Vendée, le Ministère de l’Économie et des Finances sur l’île de Nantes, le courtier d’assurance Kereis… Box’n Services est également présent dans la Tour Cœur de Défense, à Paris, le second plus gros complexe de bureaux en Europe.

Vers une quinzaine de franchises

Pour développer son nouveau modèle, Box’n Services lance sa franchise en visant une quinzaine d’affiliés dans les grandes villes françaises d’ici cinq ans. Pour ce faire, l’entreprise s’est fait accompagner par le cabinet de conseil en franchise Framboise. "Nous avons été audités par le cabinet qui a décortiqué l’entreprise sous tous ses aspects afin de définir notre format de réseau dans tous les détails. J’en suis ressortie avec une feuille de route et un plan de développement", rapporte Marion Tesson. Pour le financer, la dirigeante peut compter sur le soutien de ses banques. Déjà lauréate de Réseau Entreprendre Atlantique, elle a également obtenu de l’association un prêt d’honneur "Croissance" de 80 000 euros, ainsi qu’un accompagnement sur trois ans par trois chefs d’entreprise. "L’enjeu pour Box’n services est double désormais. Il s’agit de sourcer les bons affiliés sur leur territoire et de les accompagner, tout en continuant à développer les villes que nous exploitons en propre : Nantes, Angers, Rennes et Paris", indique la dirigeante. Une première franchise a déjà ouvert en Vendée.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition