Loire-Atlantique

Distribution

La Route des Comptoirs accélère sa croissance sur le marché des thés bio

Par Caroline Scribe, le 19 juin 2018

Portée par la dynamique du marché du thé bio, la Route des Comptoirs a doublé le volume de ses ventes et son chiffre d'affaires en deux ans. 

François Cambell, PDG de La Route des Comptoirs
François Cambell, PDG de La Route des Comptoirs — Photo : La Route des Comptoirs

Créée en 1997 par François Cambell, passionné de voyage et grand amateur de thés, la Route des Comptoirs accélère sa croissance. Son chiffre d'affaires est ainsi passé de 2,6 M€ en 2016 à 4,4 M€ en 2018. Sur la même période, l'entreprise de 25 salariés a doublé le volume de ses ventes qui ont atteint 160 tonnes en 2018. Un développement que le dirigeant attribue à un marché porteur à double titre : celui du thé et celui du bio. « Notre premier métier, c'est le sourcing, un savoir-faire d'autant plus pointu que nous commercialisons uniquement des thés bio, issus du commerce équitable. Cela représente à peine 1 % des thés produits sur la planète par une poignée de coopératives. Je les visite toutes pour sélectionner les meilleurs crus. Je dois avoir passé le tiers de ma vie en Inde et en Asie », relate François Cambell.

150 références

Une fois sourcés en Chine (50  %), en Inde (25  %), en Afrique du Sud (18  %), au Japon et en Corée, les thés sont entièrement assemblés et conditionnés en France, plus précisément, au Landreau dans le vignoble nantais. « Notre vraie valeur ajoutée sur le marché provient de l'assemblage. Nous assemblons les thés avec des plantes, des épices, des huiles essentielles… Au total, nous proposons près de 150 références. En bio équitable, avec une gamme aussi large, nous sommes deux ou trois acteurs sur le marché, pas plus », indique le dirigeant. Ces thés sont ensuite distribués à travers un réseau de 4 000 revendeurs en France, tant sous la marque La Route des Comptoirs qu'au travers des marques distributeurs. Les ventes dans les magasins bio contribuent pour 33  % au chiffre d'affaires, celles aux torréfacteurs pour 30  %. Les épiceries fines, salons de thé, etc. assurent également une partie des débouchés. Les ventes aux particuliers via le site en ligne et les salons représentent à peine 10  % du CA. « Le marché est très dynamique en France. Nous exportons également en Suisse, en Belgique, au Luxembourg, en Italie et nous avons des perspectives avancées en Espagne », précise François Cambell. La Route des Comptoirs intervient, par ailleurs, comme conseil pour élaborer des gammes de thés et d'infusions pour le compte de clients.

Doublement des capacités de production

Pour faire face au développement de son activité, la Route des Comptoirs a investi 600 000 € dans une extension de 500 m² de ses bâtiments, portant ainsi la surface totale de l'entreprise à 2 000 m², dans une salle blanche qui optimise les conditions d'exploitation et dans de nouvelles machines, dont une machine à infusettes qui accroît de 2,5 le rendement. Parallèlement, les effectifs, notamment commerciaux, vont être renforcés. Et le dirigeant ne compte pas s'arrêter là : « Nous avons plein de projets. Nous allons lancer une gamme de produits à base d'infusions de fruits, au curcuma, avec de la spiruline. Nous travaillons aussi avec un pâtissier bio breton sur un financier au macha. Nous sommes en recherche permanente sur des recettes autour du thé », annonce-t-il.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail