Nantes

Numérique

Gens de Confiance vise les 10 millions d'inscrits

Par Caroline Scribe, le 12 novembre 2019

Locations de vacances, stages, baby-sitting, vêtements d'occasion... autant d'annonces publiées sur le site de Gens de Confiance. Lancée en 2014, la plateforme nantaise a fait son chemin dans l'économie collaborative jusqu'à rivaliser avec son concurrent Le Bon Coin, quoique sur un positionnement bien différent misant sur la confiance.

Les fondateurs de Gens de Confiance : de gauche à droite, Enguerrand Léger, Nicolas Davoust, Ulric Le Grand.
Les fondateurs de Gens de Confiance : de gauche à droite, Enguerrand Léger, Nicolas Davoust, Ulric Le Grand. — Photo : Gens de Confiance

Présenté à son lancement en 2014 comme un Bon Coin revisité à la sauce BCBG, le site de petites annonces Gens de Confiance (GdC) fait son chemin dans le monde de l’économie collaborative. Si la société nantaise reste discrète sur son chiffre d’affaires, elle dit être à l’équilibre. Elle revendique 35 000 annonces publiées chaque mois et une communauté de 700 000 inscrits, dont 500 000 membres validés et 200 000 en attente de parrainage. Car ne devient pas GdC qui veut. Il faut pour cela obtenir au moins trois parrainages. C’est là l’originalité du modèle.

Qualité plutôt que quantité

Créé en réaction aux arnaques du net, GdC mise sur la qualité plutôt que sur la quantité. « Notre concept repose sur la confiance. Celle-ci est garantie par l’identification de nos membres, la notation de leurs expériences et les parrainages, au travers desquels nous recherchons des membres honnêtes, bienveillants et solidaires », argumentent Nicolas Davoust, Enguerrand Léger et Ulric Le Grand, les fondateurs de GdC. C’est précisément pour préserver cette confiance que les membres qui dérogent aux règles, voire leurs parrains, peuvent être exclus. Sur une trentaine de problèmes traités mensuellement, la grande majorité est facilement réglée. 52 membres ont malgré tout été exclus en 2018. « Nous ne laissons jamais passer un problème, nous traitons chaque réclamation car c’est notre proposition de valeur », insiste Ulric Le Grand. De fait, les annonces les plus consultées sont celles qui impliquent le plus une relation de confiance : services à la personne, locations, stages et emplois, vente d’objets de valeur. C’est également grâce à ce capital confiance que les dirigeants nantais auraient réussi à susciter l’intérêt des investisseurs et à lever 1 M€ auprès de Partech Finance et de Bpifrance il y a deux ans.

Bientôt 10 millions de membres ?

Depuis sa création, le site s’est développé uniquement par le bouche-à-oreille, en France et dans les communautés francophones à l’étranger. Mais les fondateurs de GdC envisagent maintenant de passer à la vitesse supérieure. « On recense 14 millions de comptes Linkedin en France. Disons que nous visons une communauté de 10 millions de membres », avancent-ils. Pour atteindre cet objectif ambitieux, GdC a ouvert des postes de développeurs, de designers, de data scientists, mais aussi dans le marketing. Ces recrutements devraient faire passer les effectifs de 37 personnes actuellement à 60 d’ici un an. Dans le même temps, les investissements dans la technologie vont se poursuivre. Par ailleurs, le site vient d’être traduit en anglais pour tester le marché anglais. Le business model de GdC pourrait également évoluer dans le temps. Actuellement, le site se rémunère par les dons des membres reconnaissants, les options payantes pour enrichir les annonces, les locations saisonnières facturées 12 euros par mois et les locations immobilières classiques, facturées en fonction du montant du loyer. Les autres annonces sont gratuites. Dans l’immédiat, la problématique la plus urgente de la PME est de trouver une grande surface de bureaux en centre-ville, pour accompagner sa croissance.

Les fondateurs de Gens de Confiance : de gauche à droite, Enguerrand Léger, Nicolas Davoust, Ulric Le Grand.
Les fondateurs de Gens de Confiance : de gauche à droite, Enguerrand Léger, Nicolas Davoust, Ulric Le Grand. — Photo : Gens de Confiance

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.