Vendée

Agroalimentaire

Gendreau a remplacé ses saisonniers par des emplois pérennes

Par Adrien Borga, le 03 mars 2017

Confrontée à la concurrence du secteur touristique pour recruter des saisonniers, l'entreprise qui met notamment en conserve des sardines et des maquereaux a finalement pérennisé les postes.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

À l'instar d'autres activités de bord de mer, le travail de la sardine fraîche est saisonnier et s'étend sur la période qui va de juin à octobre. La campagne 2017 devrait déroger à la règle au sein de l'entreprise Gendreau, implantée à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et qui exploite la marque La Perle des Dieux.

Concurrence

« Jusqu'à 40 % de nos effectifs étaient des travailleurs saisonniers, témoigne Philippe Gendreau, le président de la société qui porte le même nom et qui emploie 240 salariés pour cette seule activité. Ces saisonniers étaient difficiles à recruter et à former. Dans un contexte de forte compétition pour le recrutement dans une zone touristique comme la nôtre et compte tenu du bassin de population relativement faible, nous avons donc décidé de recruter une centaine de salariés. »

Modulation annuelle

Pour stabiliser et fidéliser ses effectifs et gagner en efficacité en s'évitant de longues et fastidieuses campagnes de recrutement et de formation, l'entrepreneur a décidé durant l'automne 2016 de garder certains saisonniers et d'ouvrir une centaine de postes. Début février, une quarantaine était encore à pourvoir. « Durant la basse saison, nous serons sur une base de 32 heures hebdomadaires, l'été durant la pleine saison, les salariés travailleront 39 heures », précise le patron de la conserverie. Les postes saisonniers ne devraient représenter, in fine, qu'une quarantaine de personnes avec le nouveau système.

450 salariés en Vendée et en Bretagne

Philippe Gendreau est aujourd'hui à la tête d'un groupe qui comprend la conserverie de sardines et maquereaux qui exploite la marque La Perle des Dieux ; l'entreprise Vif argent qui est spécialisée dans les plats préparés et qui travaille notamment pour les marques distributeurs mais aussi la conserverie Le Grand Lejon, implantée dans les Côtes-d'Armor. L'ensemble du groupe a réalisé un chiffre d'affaires total de 90 millions d'euros en 2016 et emploie 450 salariés.

Nouvelle plateforme logistique

Par ailleurs, le site de l'entreprise Vif argent, implanté route de La Roche à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, va bientôt accueillir une nouvelle plateforme logistique d'une capacité de 7000 palettes. L'enveloppe allouée par Philippe Gendreau est de trois millions d'euros. « Ce sera une plateforme commune pour les produits de la conserverie La Perle des Dieux mais aussi pour les produits de l'usine Vif argent », détaille Philippe Gendreau.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail