Loire-Atlantique

Plasturgie

Comment Promoplast anticipe la disparition du sac en plastique

Par Caroline Scribe, le 01 avril 2019

La législation est en train de faire disparaître son métier historique. Créée en 1973, la société Promoplast, spécialisée à l'origine dans la fabrication et la vente de sacs en plastique pour les pharmaciens, a fait évoluer son offre produits et sa cible de clients. Aujourd'hui la PME de Châteaubriant (Loire-Atlantique) se positionne sur le marché des outils de communication à l'attention des commerçants indépendants.

Le groupe Promoplast, historiquement spécialisé dans la fabrication de sacs plastiques pour les pharmacies, se diversifie vers les métiers de bouche.
Le groupe Promoplast, historiquement spécialisé dans la fabrication de sacs plastiques pour les pharmacies, se diversifie vers les métiers de bouche et enrichit son offre de communication. — Photo : Promoplast

« Nous nous présentons aujourd’hui comme un fabricant d’outils de communication pour les pharmaciens et les commerçants indépendants. Nous avons l’ambition d’apporter à ces derniers les mêmes moyens que ceux dont disposent les commerçants intégrés à des groupes », expose Jean-Filbert Roussel, président du groupe Promoplast. Un positionnement qui a beaucoup évolué depuis la création de la PME à Châteaubriant, en Loire-Atlantique, en 1973.

À l’origine spécialisée dans la fabrication de sacs en plastique pour les pharmaciens, Promoplast n’a eu de cesse, depuis son rachat en 2011 par son actuel président, de diversifier sa clientèle et de compléter son offre produits. Employant actuellement 130 salariés, dont 80 en Loire-Atlantique, le groupe Promoplast a réalisé un chiffre d’affaires de 18 M€ en 2018.

Diversification dans les métiers de bouche

Si les pharmacies contribuent pour 65 à 70 % à ce résultat, Promoplast travaille depuis plusieurs années à l’élargissement de sa clientèle à tous les commerçants indépendants : boulangers-pâtissiers, charcutiers, bouchers, traiteurs… « Nous comptons 10 000 clients actifs en France, dans les métiers de proximité des domaines de la santé et de l’alimentaire », précise le dirigeant.

L’entreprise a ainsi procédé à des opérations de croissance externe ciblées pour se développer sur les métiers de bouche. Après le rachat en 2014 de Lesmayoux, spécialisé dans l’équipement des fromagers (fils à couper le roquefort, plateaux à fromage, ardoises de présentation...), Promoplast a fait l’acquisition, début 2019, de la société Aubert (5 salariés, 1 M€ de CA), qui commercialise des produits d’emballage, des petits matériels et des équipements pour les charcutiers-traiteurs. « L'acquisition de ces deux sociétés, basées à Rungis, nous permet de compléter notre offre dans le domaine de l’emballage et du petit équipement, d’accroître nos parts de marché sur les métiers de bouche et d’accélérer en termes de chiffre d’affaires », indique Jean-Filbert Roussel, qui n’exclut pas d’autres opérations de croissance externe.

Le rachat de Lesmayoux et d'Aubert permet par ailleurs d’internaliser la fabrication de sacs et de papier alimentaire. Ils seront désormais produits par l’usine de Promoplast à Châteaubriant, l’un des deux sites industriels du groupe. Il possède également une unité de fabrication à Tilloy-les-Mofflaines, dans le Pas-de-Calais. « Nous privilégions systématiquement une fabrication française. 100 % de nos sacs et emballages sont a minima transformés en France », insiste le dirigeant.

Evolution vers les outils de communication

Cet engagement fait écho à la politique RSE déployée par l’entreprise, certifiée Iso 26 000 en 2017. Cette démarche, tout comme la diversification de ses produits, paraît incontournable au regard de la disparition programmée des sacs en plastique, avec l’objectif fixé par le gouvernement de 100 % d’emballages recyclables d'ici 2020. « C'est vrai que les mesures visant à restreindre l'utilisation des sacs plastiques a eu un impact sur notre croissance. Notre chiffre d'affaires est resté stable après 5 à 6 ans de progression ininterrompue », reconnaît Jean-Filbert Roussel.

Promoplast s'est donc lancé dans la production de sacs papier, sacs réutilisables et recyclables. Dans cette optique, le groupe a fait l'acquisition, en 2017, de la société Emball2000 spécialisée dans la fabrication d'emballages professionnels personnalisés, imprimés sur papier et plastique biodégradable. Le groupe a également intégré de nouvelles compétences (des graphistes, des développeurs web…) pour proposer à ses clients une offre élargie d’outils de communication :  enseignes, signalétique, objets publicitaires, logo, identité visuelle… Le rachat en 2015 de la société Markéo, spécialisée dans la fabrication et la vente de produits personnalisés en petites séries (étiquettes de bagages…) pour des agences de tourisme, s’inscrit dans cette stratégie.

Digital et applications

Pour aller plus loin encore dans cette démarche, Promoplast s’est récemment lancé dans l’affichage dynamique à destination des pharmacies, ainsi que dans la conception de sites web. « Tout ce qui est physique, nous le proposions déjà. Restait à nous diversifier dans le digital avec les sites web. Demain, ce sera peut-être les applications. Nos clients ont le savoir-faire, nous voulons leur fournir tous les outils de communication permettant de le faire savoir », explique Jean-Filbert Roussel.

Le dirigeant a récemment intégré l’Accélérateur Bpifrance Pays de la Loire, qui aide les PME à se transformer en ETI. Promoplast vise ainsi un chiffre d’affaires de 30 M€ à cinq ans.

Le groupe Promoplast, historiquement spécialisé dans la fabrication de sacs plastiques pour les pharmacies, se diversifie vers les métiers de bouche.
Le groupe Promoplast, historiquement spécialisé dans la fabrication de sacs plastiques pour les pharmacies, se diversifie vers les métiers de bouche et enrichit son offre de communication. — Photo : Promoplast