Nantes

Vin

10-vins reconnue meilleure start-up au CES de Las Vegas

Par la rédaction, le 07 janvier 2016

Une entreprise nantaise a été désignée meilleure start-up du salon Consumer Electronics Show, qui se tient à Las Vegas. Il s'agit de 10-Vins, qui ambitionne de devenir le Nespresso du vin.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

10-vins n'en finit plus de faire parler d'elle. La jeune société nantaise vient d'être désignée "meilleur start-up" au Consumer Electronics Show de Las Vegas, un salon qui fait figure de temple mondial de l'électronique.

Le Nespresso du vin

Ce qui a plus aux Américains ? La D-Vine, la machine à déguster le vin du Nantais. Elle permet de servir en une trentaine de secondes du vin au verre, à la bonne température et au bon niveau de carafage grâce à une puce électronique intégrée. Avec cette invention, la start-up nantaise, créée en 2012 par Luis Da Silva, Thibaut Jarrousse et Jérôme Pasquet, a pour ambition de devenir l'équivalent de Nespresso sur le marché du vin. 

Si le coeur de métier de la société nantaise reste la vente de vin au verre et la dégustation de vins en ligne, la D-Vine est son fer de lance pour conquérir de nouveaux marchés.  Une levée de fonds de 830.000 euros sur la plateforme de crowdfunding Proximea, en mai 2015, a permis a 10-Vins de lancer la fabrication de 500 machines, dont la commercialisation officielle a débuté en novembre.

Ambitions américaines

Mais les ambitions de 10-Vins ne se limitent pas au seul marché hexagonal. La D-Vine est actuellement présentée à un public international à la faveur du Consumer Electronics Show de Las Vegas. 10- Vins fait en effet partie des 22 entreprises françaises sélectionnées pour représenter la French Tech à cette manifestation. Avec au programme des présentations à New York et à San Franciso, dont une auprès des équipes de Google, la start-up va profiter de cette occasion pour commencer à se déployer sur le marché américain. En 2014, 10-Vins a réalisé un chiffre d'affaires de 400.000 euros et emploie 16 salariés.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition