Saint-Malo

Numérique

Synergiz passe à la phase industrielle de son offre

Par Baptiste Coupin, le 02 avril 2021

Partenaire certifié de Microsoft, la PME malouine Synergiz veut devenir le partenaire d’innovation des entreprises sur la réalité mixte. Déjà présente aux côtés des grands comptes, Synergiz souhaite maintenant fournir des solutions prêtes à l’usage pour les ETI.

Synergiz, spécialiste de la réalité mixte, développe une offre globale de solutions matérielles, logicielles et services pour les entreprises.
Synergiz, spécialiste de la réalité mixte, développe une offre globale de solutions matérielles, logicielles et services pour les entreprises. — Photo : Synergiz

"C’est une reconnaissance du travail, de l’enthousiasme et de la passion portés par l’équipe." Fin janvier, Fabrice Barbin, 45 ans, président de Synergiz (23 salariés, CA non communiqué), s’est félicité d’un prix obtenu par Microsoft pour sa PME du numérique spécialisée dans la conception, la réalisation et l’intégration de solutions collaboratives et interactives. L’entreprise qu’il a fondée en 2011 à Saint-Malo a obtenu le premier et unique statut "Gold" français de la part du géant du logiciel. Il officialise le positionnement de Synergiz comme acteur de référence de la réalité mixte (fusion des mondes réel et virtuel) en France. Parfait pour les ambitions de la start-up, en pleine maturité, qui s’apprête à accélérer son développement commercial.

Partenaire de Microsoft

La PME malouine connaît déjà bien Microsoft. Synergiz est en effet un des rares revendeurs européens des équipements Microsoft auprès des entreprises. Depuis 2016, la société bretonne a placé l’Hololens, l’un des produits stars de Microsoft sur la réalité mixte, chez 500 de ses clients. Cette paire de lunettes permet de visualiser des données virtuelles dans un environnement réel de manière contextualisée. Mais Synergiz fait beaucoup plus que de jouer les "VRP" pour la firme américaine. "Pour nous, Microsoft est un fournisseur de matière première, explique Fabrice Barbin. On fournit le matériel, mais on y ajoute des logiciels pré paramétrés (édités par des tiers ou par ses soins, NDLR). Puis, on forme le client et on assure une assistance au long cours." C’est donc bien une offre globale de solutions matérielles, logicielles et services que l’entreprise déploie. Grâce à la réalité mixte, Synergiz veut rendre possible l’interaction entre l’homme, l’information et l’environnement. Qu’il s’agisse d’un opérateur sur une ligne de production, d’un professionnel de la santé ou d’un technicien sur site. Son ambition : permettre aux professionnels d’adopter de nouvelles pratiques au quotidien et contribuer à améliorer le travail en équipe.

Des grands comptes aux ETI

Dans la phase d’évangélisation de ses produits, entre 2016 et 2019, la PME malouine a beaucoup travaillé sur des solutions sur mesure pour les grands comptes (principalement dans l’industrie, la santé ou le retail). Elle compte parmi ses clients Airbus, PSA, LVMH, Orange… Ainsi que le groupe Engie, auprès de qui Synergiz vient de livrer une nouvelle solution dans le domaine de la simulation multi-physique 3D. Celle-ci vise à répondre à ses enjeux de performance énergétique.

"On juxtapose des données sur un objet réel. Ça peut servir pour apprécier les écoulements d’air dans un bâtiment, la propagation de chaleur dans un four… C’est de la simulation très pointue sur des phénomènes physiques", éclaire Fabrice Barbin, pour qui les gains en termes d’efficacité opérationnelle avec l’adoption d’un tel outil sont "significatifs". Aux côtés des grands comptes - auprès de qui Synergiz peut générer des contrats pluriannuels pouvant atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros -, l’entreprise innovante part maintenant défricher le terrain des ETI, sur des usages plus simples et moins coûteux. Elle a développé l’Holokase à leur intention, une "valise" qui renferme un package de solutions prêtes à l’emploi pour la formation, la réunion ou la présentation. Pour conquérir cette nouvelle clientèle, la PME bretonne va ouvrir deux agences commerciales courant 2021. La première, à Montpellier, d'ici cet été, et la seconde, à Lyon. "On veut apporter de la proximité à notre base de clientèle", explique Fabrice Barbin. Sur un marché en pleine croissance, le business de Synergiz décolle. L’entreprise annonce avoir réalisé 100 % de croissance entre 2019 et 2020, malgré la crise du Covid.

Une première levée de fonds

Pour lui permettre d’accélérer son développement commercial et étoffer son offre produits, Synergiz a levé 1,2 million d’euros en juin 2020. Une augmentation de capital - la première après neuf années d’autofinancement - opérée auprès de Breizh Invest PME, de Crédit Agricole Ille-et-Vilaine Expansion, du réseau des Business Angels bretons, de Bpifrance et de la BPGO. "Sur un marché de la réalité mixte en forte croissance, l’enjeu c’est de transformer l’essai. On est reconnu pour notre expertise et on veut pérenniser nos positions", prévient Fabrice Barbin, qui n'exclut pas un nouveau tour de table. Contre 23 salariés aujourd’hui, Synergiz prévoit d’atteindre une quarantaine de collaborateurs d’ici trois ans. Saint-Malo, et le quartier Saint-Servant où la PME a emménagé dans de nouveaux locaux il y a un an et demi, restera le cœur battant de l’entreprise.

Synergiz, spécialiste de la réalité mixte, développe une offre globale de solutions matérielles, logicielles et services pour les entreprises.
Synergiz, spécialiste de la réalité mixte, développe une offre globale de solutions matérielles, logicielles et services pour les entreprises. — Photo : Synergiz

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail