Ille-et-Vilaine

Transport

Lahaye Global Logistics gagne des parts de marché outre-Manche malgré le Brexit

Par Baptiste Coupin, le 18 janvier 2021

L’année 2020 aura marqué le début de l’aventure de Lahaye Global Logistics en Grande-Bretagne. Un Brexit dur ayant été évité, le transporteur breton a de bonnes raisons de pouvoir gagner des parts de marché. Le paquet routier européen devrait favoriser les relations de proximité.

Patrick Lahaye, PDG du groupe Lahaye Global Logistics
Lahaye Global Logistics International, la nouvelle filiale du groupe Lahaye (Patrick Lahaye, son PDG, à l'image), réalise l'essentiel de son activité en Grande-Bretagne. — Photo : Baptiste Coupin - Le Journal des Entreprises

En rachetant Stt Froid à la barre du tribunal de commerce de Rennes fin 2019, le groupe bretillien Lahaye Global Logistics (185 M€ de CA en 2020, 1 450 salariés) a saisi l’opportunité de lancer son activité d’opérateur fret à l’international, via sa nouvelle filiale, Lahaye Global Logistics International. La Grande-Bretagne porte l’essentiel de cette activité. Sur l’année 2020, le transporteur et logisticien breton a effectué 3 000 passages transmanche, ce qui lui a permis de générer 6,5 millions d’euros de chiffre d’affaires. Ses camions embarquent depuis les ports bretons (Saint-Malo) ou normands (Dieppe, Le Havre…). « Nous travaillons essentiellement sur des produits frais avec une DLC (date limite de consommation). Nous transportons de la viande, des pâtisseries ou des produits laitiers. Nous chargeons le jour A en France et nous livrons le jour B », expose Patrick Lahaye, le PDG du groupe. Lahaye Global Logistics effectue ses traversées généralement avec la Brittany Ferries mais la suspension de certains bateaux l’a obligé à trouver de « nouveaux axes » et à se tourner vers d’autres compagnies.

Les camions de Lahaye Global Logistics parcourent 300 000 km sur les routes d'Europe, tous les jours.
Les camions de Lahaye Global Logistics parcourent 300 000 km sur les routes d'Europe, tous les jours. - Photo : © Lahaye Global Logistics

Une fois en Angleterre, les camions rouge et blanc de Lahaye livrent dans la banlieue de Londres, de Liverpool, Bristol ou Manchester. Les liaisons France-Angleterre ne présentent pas de difficultés majeures. « L’Angleterre, c’est moins loin que d’aller à Bordeaux, note Patrick Lahaye. Pour les Bretons, c’est la porte d’à côté. »

« Avoir tout un tas de documents »

Avec l’entrée en vigueur du Brexit, les règles ont cependant changé. « On met sous douane nos chargements. On doit avoir tout un tas de documents pour le passage de marchandises. J’ai vu des camions d’autres compagnies bloqués à quai à Ouistreham qui n’ont pas pu embarquer parce qu’ils n’étaient pas en règle », raconte Patrick Lahaye. Mais l’entrepreneur fait la part des choses. Un Brexit « dur » aurait engendré l’instauration de taxes douanières et la mise en place de quotas. Au lieu de quoi, l’accord trouvé entre Londres et Bruxelles lui offre toujours une pleine latitude sur les volumes. « La première semaine de janvier a été une bonne surprise », note d’ailleurs Patrick Lahaye. Sur l’année 2021, le chef d’entreprise se veut donc confiant, quand bien même la flambée de contaminations au Covid-19 a conduit le Royaume-Uni à se reconfiner en catastrophe. « Les Anglais ne produisent rien, ils importent énormément. Si on ne leur amène pas ce qu’il faut, ils n’auront plus rien à manger. »

10 à 15 millions d’euros de CA visés

Patrick Lahaye estime aussi que le « paquet routier » voté cet été par les eurodéputés va « rééquilibrer le marché ». La nouvelle législation oblige l’ensemble des transporteurs européens - et notamment ceux de l’Est, les plus en infraction - à se plier à des règles sociales plus strictes sur le détachement de leurs conducteurs, le temps de conduite et de repos… Misant sur son expertise et jouant la carte proximité, l’opérateur breton entend bien prendre sa revanche sur le transport « low cost ».
Le PDG du groupe Lahaye espère atteindre les 10 à 15 millions d’euros de chiffre d’affaires outre-manche dans les années qui viennent. Avec sa nouvelle filiale, il entend aussi pouvoir explorer de nouveaux marchés à l’international, à commencer par l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne.

Patrick Lahaye, PDG du groupe Lahaye Global Logistics
Lahaye Global Logistics International, la nouvelle filiale du groupe Lahaye (Patrick Lahaye, son PDG, à l'image), réalise l'essentiel de son activité en Grande-Bretagne. — Photo : Baptiste Coupin - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail