Rennes

Commerce

Témoignage "La métamorphose EuroRennes" vue par Christophe Gaultier

Par Virginie Monvoisin, le 11 septembre 2017

Directeur du développement de Demeter Concessions depuis 2015, Christophe Gaultier a notamment en charge la commercialisation de cellules de la nouvelle gare de Rennes. À 46 ans, cet ancien directeur de centres commerciaux pour Klépierre donne sa vision du nouveau quartier d'EuroRennes en mutation. Rencontre.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

La métamorphose EuroRennes

« J'ai la chance de participer à la plus grande transformation urbaine de la métropole rennaise : EuroRennes, à travers l'espace commercial de la nouvelle gare, qui est un véritable hub des transports métropolitains. J'entends souvent dire que Rennes se retrouve à 1 h 25 de Paris avec l'arrivée de la LGV. Mais n'oublions pas les ouvertures et opportunités que cela crée dans l'autre sens : c'est toute l'Europe qui se rapproche de toute la Bretagne. Avec ce nouveau quartier qui émerge, c'est toute une dynamique qui s'enclenche et que tous les acteurs économiques doivent continuer à accompagner et à amplifier. EuroRennes va être la zone la plus dense en population de la métropole rennaise, offrant de plus une vraie mixité des populations entre étudiants, retraités, salariés, mais aussi chefs d'entreprise et nos si nombreux touristes. Faisons en sorte que cela irrigue toute la ville ! »

Que Rennes ose !

« J'ai fait un rêve... Que Rennes ne soit plus intimidée par ses grandes voisines de la façade Atlantique, Nantes ou Bordeaux. Que Rennes s'affirme toujours plus en capitale de la Bretagne. Alors que la ville est sur les rails du XXIe siècle avec une gare flambant neuve, des projets de rénovation urbaine d'une grande créativité, faisons le savoir ! Soyons fiers de nos capitaines d'industrie qui portent déjà la griffe bretonne loin de ses frontières naturelles et des nombreuses jeunes pousses qui à coup de start-ups inventent notre demain, cassent les codes et sortent de leur zone de confort. À l'instar par exemple du Stade Rennais Football Club qui sera le premier club de football professionnel en France à ouvrir une boutique dans une gare. »

Le don de soi, son autre bataille

« Don du sang, don de moelle osseuse, don d'organes... C'est un combat qui me tient à coeur depuis toujours. Comme l'incarnation du don de soi. On connaît la générosité des Bretons, sur ce terrain-là aussi, c'est bon de savoir que l'on peut compter sur eux. Et la loi va dans le bon sens. Depuis le 1e r janvier, un amendement introduit un principe de consentement présumé pour le don d'organes. Cela permettra peut-être de réduire un peu plus le décalage entre le nombre de greffes, pourtant orientées à la hausse, et une demande toujours forte ».

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.