• Hauts-de-France

    Conjoncture

    En 2022, près de 3 400 chefs d'entreprise ont perdu leur activité professionnelle

    24 avril 2023

    Dans les Hauts-de-France, 3 407 chefs d’entreprise ont perdu leur activité professionnelle en 2022, selon l’observatoire de l’emploi des entrepreneurs, piloté par l’association GSC et le cabinet Altares. Ce chiffre, en hausse de 62,6 % par rapport à 2021, représente 1 312 dirigeants. Ceux qui exercent une activité dans le BtoC sont particulièrement touchés. Tous les départements de la région sont concernés, sachant que le Nord concentre 1 737 chefs d’entreprise dans cette situation (+65,7 % par rapport à 2021), suivi par le Pas-de-Calais (750 chefs d’entreprise, + 62,7 %), l’Oise (364, + 37,4 %), l’Aisne (329, + 78,8 %) et la Somme (227, + 65,7 %). "Les entrepreneurs doivent faire face à un contexte économique particulièrement difficile dans lequel les fragilités se multiplient et s’alimentent. Les pénuries de main-d’œuvre et la majoration des coûts énergétiques compliquent les défis auxquels ils devaient faire face", analyse Anthony Streicher, président de l’association GSC. L’âge moyen de ces chefs d’entreprise est de 45,3 ans, ce qui ouvre la question de leur rebond professionnel.

Les dernières infos