Services

Le spécialiste de la rénovation clés en main Little Worker s’implante à Lille

Par Jeanne Magnien, le 06 mai 2022

Little Worker, start-up qui se spécialise dans l’accompagnement des particuliers dans leurs projets de rénovation immobilière, est en train de s’implanter à Lille. C’est la septième agence du réseau, dont le siège est installé à Bordeaux.

Little Worker propose des rénovations clés en mains de logements, depuis la conception du projet jusqu’à la réalisation des travaux, comme ici, à Paris.
Little Worker propose des rénovations clés en mains de logements, depuis la conception du projet jusqu’à la réalisation des travaux, comme ici, à Paris. — Photo : Little Worker

Lancée à Paris en 2016, c’est désormais depuis Bordeaux qu’est pilotée l’activité de Little Worker. Cette start-up digitalise et simplifie les démarches liées à la rénovation immobilière, au travers d’une offre clés en main, depuis la conception jusqu’au suivi de chantier. Une proposition qui séduit des primo-accédants ayant besoin d’être guidés dans leurs démarches, comme des particuliers investisseurs, qui délèguent ainsi la remise en état de biens destinés à la location.

Après s’être développée à Lyon et Toulouse puis Nantes et Aix-Marseille, Little Worker ouvre sa septième agence à Lille. Elle sera dirigée par Guillaume Cambier, auparavant ingénieur chargé d’affaires chez Projex Ingénierie.

Un million d’euros de chiffre d’affaires à Lille

"Le marché immobilier à Lille est très dynamique, la ville attire beaucoup de monde, que ce soit pour y vivre ou pour y investir. Comme partout, depuis le Covid, la demande pour des rénovations explose, et en un petit mois d’activité, nous avons déjà reçu beaucoup de demandes, et entamé des visites. C’est prometteur," estime Guillaume Cambier.

La start-up, qui revendique un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros en 2021, table sur une vingtaine de signatures dès la première année à Lille, pour un volume d’affaires d’un million d’euros. L’équipe, encore réduite, comptera bientôt trois personnes. Elle devrait s’étoffer au fil du temps pour atteindre cinq à six professionnels, comme les autres agences du réseau. S’appuyant sur un réseau éprouvé d’agences immobilières, d’architectes et d’entreprises, Little Worker propose également aux investisseurs de les aider à trouver des biens, dans un marché très tendu.

"Nous nous installons en coworking pour commencer. Quand l’activité sera bien lancée, nous chercherons un local pour notre agence, dans le centre de Lille. Les agences de Little Worker sont pensées comme des lieux de vie, ouverts sur la ville, où nos clients peuvent venir nous rencontrer, découvrir les matériaux que nous leur proposons, etc. Nous avons beau digitaliser nos métiers, cela reste de l’humain, les clients ont besoin de lien," présente Guillaume Cambier.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition