• Conjoncture

    Avant le durcissement des règles sanitaires, les TPE-PME avaient retrouvé un peu d'optimisme

    25 septembre 2020

    Elles abordaient la rentrée avec un peu plus de sérénité. Les 1 833 TPE-PME interrogées par Bpifrance Le Lab et Rexecode début septembre (soit avant le durcissement des règles sanitaires), abordaient l’avenir avec un peu plus de confiance. Leur trésorerie ? Elles ne sont plus que 26 %, dans ce baromètre, à la juger tendue (-21 points par rapport à avril), 55 % à l’estimer suffisante pour surmonter la crise (+25 points). L’emploi ? 58 % pensent maintenir leurs projets d’embauche d’avant-crise (+27 points). L’activité ? Une petite moitié (49 %) anticipe un retour rapide à la normale (+14 points). Trois points noirs quand même. La crise aura un impact négatif sur le chiffre d'affaires dans 83 % des cas (-8 points). Moins de la moitié des dirigeants (48 %) envisage d’investir en 2020 (-9 points en un an). Et la faiblesse de la demande reste le principal frein à la croissance (pour 60 % des répondants), alors que la pression de la concurrence s’accroît (+11 points depuis avril).

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos