France

Naval

Naval Group et les Chantiers de l'Atlantique ouvrent le programme du futur porte-avions nucléaire français

Par Xavier Eveillé, le 29 mars 2021

Naval Group et les Chantiers de l’Atlantique ont acté le 29 mars la création de leur société commune qui assurera la maîtrise d’œuvre du futur porte-avions à propulsion nucléaire français. Il doit devenir le fleuron de la Marine nationale à partir de 2038.

La ministre des Armées Florence Parly a annoncé officiellement le lancement du chantier du futur porte-avions par la coentreprise Naval Group et Chantiers de l'Atlantique le 29 mars 2021.
La ministre des Armées Florence Parly a annoncé officiellement le lancement du chantier du futur porte-avions par la coentreprise Naval Group et Chantiers de l'Atlantique le 29 mars 2021. — Photo : Xavier Eveillé

La conception réalisation du futur porte-avions à propulsion nucléaire de la Marine nationale est officiellement lancée. Sous le nom de code "PA NG", le programme se concrétise par la constitution d’une joint-venture alliant Naval Group (à 65 %) et les Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire (à 35 %). La société francilienne TechnicAtome est également associée au projet sur le volet nucléaire. La mise en service du futur porte-avions appelé à succéder au Charles-de-Gaulle est programmée pour 2038.

Deux mille emplois en vitesse de croisière

Plus grand, apte à accueillir des avions de chasse type Rafale plus lourds mais aussi le futur Scaf (Système de combat aérien du futur), hautement numérisé et "cyber-sécurisé", le porte-avions a d’ores et déjà fait l’objet d’une première maquette pour l’avant-projet sommaire. "La société commune a été constituée dès le stade des études afin de maximiser les synergies et capitaliser sur les forces de chacun. Cette organisation, par sa meilleure efficience, permettra de relever les enjeux majeurs d’un programme aussi complexe", indique Pierre-Eric Pommellet, le PDG de Naval Group. Les Chantiers de l’Atlantique vont  "apporter leur expérience dans la conduite de grands projets complexes", abonde Laurent Castaing, PDG des chantiers nazairiens. La maîtrise d’ouvrage est assurée par la Direction générale de l’armement et le Commissariat à l’énergie atomique.

Le projet sera d’envergure : 2 000 emplois directs devraient être mobilisés en France en phase de réalisation pour un budget, encore provisoire, évalué par le gouvernement à au moins 4 à 5 milliards d’euros.

Conception à Lorient, construction à Saint-Nazaire

Naval Group sera l’architecte de l’ensemble du porte-avions et des systèmes transverses (intégration du système de combat, des systèmes de navigation et d’aviation, des catapultes et brins d’arrêt, de la production des sous-ensembles de chaufferies nucléaires et de l’intégration de ces chaufferies au navire), tandis que les Chantiers de l’Atlantique assureront la construction et l’architecture de la plateforme propulsée.

Le plateau R & D est d’ores et déjà constitué à Lorient : "Ce plateau est à la fois un symbole et un lieu essentiel, concret, pour assurer l’organisation et le bon déroulement de ce projet majeur pour la Marine, pour nos armées et pour la France", souligne Florence Parly, ministre des Armées, lors du lancement officiel le 29 mars. Et de détailler : "Après cette phase d’avant-projet sommaire que nous avons entamée, viendront celles de la conception détaillée puis du lancement en réalisation en 2025." Les premiers essais en mer n’interviendront qu'en 2036.

Le successeur du Charles-de-Gaulle aura alors pour feuille de route de "tenir le rang de la France" et de faire face aux défis futurs "dans le Golfe persique ou en mer de Chine", décrit la ministre des Armées, dans un contexte où la liberté de mouvement sur les océans est de plus en plus remise en cause.

La ministre des Armées Florence Parly a annoncé officiellement le lancement du chantier du futur porte-avions par la coentreprise Naval Group et Chantiers de l'Atlantique le 29 mars 2021.
La ministre des Armées Florence Parly a annoncé officiellement le lancement du chantier du futur porte-avions par la coentreprise Naval Group et Chantiers de l'Atlantique le 29 mars 2021. — Photo : Xavier Eveillé

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail