Morbihan

Morbihan : La Région investit dans les infrastructures de transports

Par la rédaction, le 26 mai 2015

La Région soutient les projets d'infrastructures. Dans le Morbihan, elle mobilise 5,1 M€ pour le pôle d'échanges multi-modal de Lorient dont le coût total s'élève à 25 M€.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Lors de sa dernière commission permanente, la Région a décidé de soutenir plusieurs projets d'envergures. Ainsi 1,45 M€ vont être attribués à la modernisation de la ligne de fret entre Auray, Pontivy et Saint-Gérand . Ainsi, la quantité de marchandises transportées sur cette ligne est estimée à près de 250 à 300 000 tonnes de produits issus de l'agro-alimentaire (soit 250 à 300 trains complets) par an. La Région vient de signer une convention de financement des travaux de renouvellement partiel de son  infrastructure, dans le cadre de contrat de plan État-Région 2015-2020. Un projet de 4 M€ auquel la Région participe à hauteur de 1,45 M€ (État : 0,7 M€, SNCF Réseau : 1 M€, Conseil départemental 56 : 0,85 M€).


Lorient : 5,1 M€ pour le Pôle d'échanges multi-modal


Parallèlement à l'arrivée de la ligne à grande vitesse, la Région soutient la réalisation de pôles d'échange multimodal (PEM), pour accueillir dans de bonnes conditions les nouveaux flux de voyageurs. Elle vient d'approuver la convention de financement du PEM de Lorient dans le cadre du contrat de plan État-Région 2015-  2020. Construction d'un nouveau bâtiment-voyageurs, d'une gare inter-urbaine et d'une passerelle : la Région participe à hauteur de 7,8 M€ à la réalisation du projet (5,1 M€ au titre du CPER et 2,7 M€ au titre de sa politique territoriale) qui s'élève au total à 25 M€ (autres financeurs : Lorient Agglomération, État, Gares&Connexions, Conseil départemental 56).

Dans le pays de Ploërmel, c'est l'insectarium de Lizio qui bénéficie du soutien financier de la collectivité à hauteur de27.000 € soit 30 % du projet.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition