Bretagne

Naval

Huit nouvelles commandes pour les chantiers Piriou

Par P.G., le 05 octobre 2017

Le Groupe Piriou (1.000 salariés, 150 M€ de CA), constructeur et réparateur naval de Concarneau (29), vient de recevoir la commande de huit palangriers pour l'armateur Navimon (Nouvelle-Calédonie). Si l'activité pêche est historique pour le groupe, il se diversifie en parallèle dans d'autres types de flottes.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le Groupe Piriou de Concarneau (29), spécialiste des navires de moins de 120 mètres de long et ayant des sites en Algérie, Pologne, Vietnam et Nigéria, a le vent en poupe: Navimon, filiale de la SEM-SODIL et premier armateur de pêche en Nouvelle-Calédonie, vient de confirmer la commande d’une série de huit palangriers. Ces navires de 20,70 mètres seront destinés à la pêche au thon à la palangre dans la Zone Economique Exclusive de Nouvelle Calédonie.

Les deux premiers navires seront livrés fin 2018 et les livraisons suivantes s’échelonneront d’ici à la fin 2020. Une sorte de retour aux sources pour le concarnois, car la pêche au thon est l'étendard historique du port finistérien, mais aussi une forme de fidélisation de sa clientèle: le groupe Piriou avait déjà construit huit palangriers pour Navimon en 2000. À ce jour, le site de construction choisi pour ces palangriers est en cours d'évaluation.

Navires scientifiques

En juin dernier, le groupe Piriou recevait la commande de deux catamarans, navires de soutien à l'éolien offshore. Le chantier de Concarneau vient également de terminer la rénovation de fond en comble du navire océanographique Thalassa (Ifremer). Livré en 1995, ce navire arrivé à mi-vie repart donc voguer pour vingt ans sur les mers du globe. Un chantier de trois mois qui renforce l’expertise du groupe Piriou dans le domaine des navires scientifiques. Et ce, tant en rénovation qu’en construction de nouveaux navires, comme le futur bâtiment océanographique multi-missions actuellement en chantier à Concarneau, qui sera livré en 2018 à la Marine Royale Marocaine.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail