Production et distribution d'énergie

Investissement

Volta remplace trois éoliennes pour multiplier par deux sa production

Par Matthieu Leman, le 26 janvier 2023

Le producteur d’énergie renouvelable indépendant Volta réalise le remplacement des trois éoliennes du parc de Bel-Air de Plestan. Cela doit permettre de doubler la production. Les anciennes éoliennes sont parties pour l’Ukraine et la Turquie où elles seront réutilisées.

Les trois éoliennes ont été remplacées par trois machines plus performantes.
Les trois éoliennes ont été remplacées par trois machines plus performantes. — Photo : DR

Le producteur indépendant d’énergie renouvelable Volta (15 millions d’euros de chiffre d’affaires) finalise le remplacement (repowering) de trois éoliennes du parc de Bel-Air situé à Plestan, par des machines plus performantes. La production d’énergie du parc breton, qui a 15 ans, sera plus que doublée. Volta l’estime à 23 gigawatts/heure (GWh) par an (contre 10 GWh auparavant), soit l’équivalent de la consommation de 4 400 foyers (8 800 personnes). Le renouvellement des trois éoliennes permettra donc d’alimenter l’équivalent de 4 600 personnes supplémentaires en électricité.

Installée en Ukraine

Les nouvelles turbines danoises de marque Vestas de 3,6 MW sont dotées de pales de 63 mètres et culminant à 165 mètres. Les trois anciennes éoliennes de marque Nordex de 2,3 MW, ont été soigneusement démontées, révisées et continueront à produire de l’énergie renouvelable hors de nos frontières. Deux éoliennes seront installées en Turquie durant l’année 2023, pour alimenter des usines de textile. La troisième est en cours d’installation en Ukraine, à Tchernivtsi, où elle contribuera à assurer l’approvisionnement électrique dès cet hiver. Le financement du renouvellement du parc éolien de Bel-Air a été confié à Arkéa Banque Entreprises & Institutionnels.

Depuis son agence basée à Rennes, Volta développe un portefeuille de 40 MW de projets éoliens terrestres, auquel s’ajoute un portefeuille d’une trentaine de toitures photovoltaïques en exploitation. Dans les Côtes-d’Armor, la société est propriétaire des parcs éoliens de Plouguernével et Le Mené (commune de Saint-Gouéno), dix machines mises en service en 2016.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition