Bordeaux

Industrie

Face à une activité à l'international en berne, WorldCast réfléchit à sa stratégie

Par Yoan Denéchau, le 11 juin 2020

La PME girondine, spécialisée dans les émetteurs et transmetteurs radio, réalise 85 % de son chiffre d’affaires à l’international. La crise du coronavirus a bouleversé le fonctionnement de l’entreprise basée à Mérignac, dont les équipes commerciales ne se déplacent plus à l'étranger.

Christophe Poulain, coprésident de WorldCast Systems
Pour Christophe Poulain, coprésident de WorldCast Systems, la limitation des déplacements internationaux pendant la crise sanitaire permet à l'entreprise de réfléchir à une nouvelle stratégie. — Photo : WorldCast Systems

Comment faire parler de vous et commercialiser vos produits à l’international quand il est impossible de se déplacer ? Christophe Poulain, coprésident de WorldCast Systems (100 salariés et 12 M€ de CA) reconnaît la difficulté d’un tel exercice, mais plusieurs solutions existent. « En avril, nous nous sommes dit que la zone Asie commençait à repartir, mais il est aujourd’hui quasi-impossible de se déplacer là-bas, beaucoup de pays sont toujours fermés », regrette Christophe Poulain. En effet, pour les salariés de la PME girondine qui a ouvert un bureau en Malaisie en janvier, la zone Asie est un marché important offrant des perspectives de développement énormes. « Nos deux salariés là-bas ne peuvent quasiment pas bouger, ajoute Christophe Poulain. Ils peuvent par exemple aller au Japon sans souci, mais pour revenir à Kuala Lumpur, ils doivent rester en quatorzaine ».

L’Asie n’est pas la seule destination qui pose des difficultés aux commerciaux de WorldCast. « Nous avions un rendez-vous au siège de Facebook, en Californie, mais impossible d’y aller depuis la France, même notre collaborateur basé à Miami ne peut s’y rendre, pour des raisons de sécurité sanitaire, reconnaît Christophe Poulain. L’Amérique du Sud, actuel foyer de l’épidémie de la Covid-19 est elle aussi complètement verrouillée ». Le dirigeant de WorldCast Systems trouve du positif dans la limitation des déplacements : les commerciaux perdent moins de temps en transit dans les aéroports. « Leur fatigue est aussi limitée, et ils peuvent ainsi se consacrer à des projets plus personnels », affirme Christophe Poulain

Un salon sur le site web de l’entreprise

Voyant sa force de frappe commerciale limitée, la PME girondine s’adapte. « Nous pouvons toujours être en contact avec nos clients et collaborateurs, précise le coprésident de WorldCast Systems, que ce soit par téléphone ou en visioconférence. Mais cette pratique s’étant généralisée, on commence à sentir une certaine lassitude ». L’entreprise devait participer à sept salons internationaux en 2020, tous annulés. Pour l’un d’entre eux, le NAB Show de Las Vegas prévu en avril, WorldCast Systems a décidé de faire venir le salon sur le site web de l’entreprise. Grâce à ce mini-salon virtuel, la PME a attiré 600 visiteurs et pris 200 rendez-vous.

Un retour à la normale prévu en septembre

En marge des déplacements limités et d’une pratique commerciale en difficulté, l’activité de l’entreprise elle-même est ralentie. « Nous travaillons beaucoup avec les radios, éclaire Christophe Poulain. Elles ont eu peu, voire aucun revenus publicitaires pendant la crise. 2020 sera une année très compliquée pour tout le monde. Notre carnet de commandes a chuté, même si depuis juin ça commence à bouger un peu, mais le retour à la normale ne se fera pas avant septembre ». Une chose est sûre pour la PME girondine, qui ambitionne de doubler son effectif et tripler son chiffre d’affaires d’ici 2022 : la crise sanitaire du coronavirus est riche d’enseignements. « En prenant du recul sur cette crise, nous pourrons réfléchir à notre stratégie, avance Christophe Poulain.

Le coprésident de WorldCast Systems glisse plusieurs possibilités stratégiques, comme utiliser le savoir-faire de l'entreprise dans l'industrie radiophonique pour amener plus d'interactivité, « au-delà des émissions où les auditeurs peuvent réagir en direct par téléphone ». Du côté de l'activité « logiciels », les outils de supervision ont ouvert les portes de nouveaux secteurs d'activité pour WorldCast, « nous pouvons aussi accélérer de ce côté et mettre davantage de ressources sur le volet logiciel » ajoute Christophe Poulain.

Christophe Poulain, coprésident de WorldCast Systems
Pour Christophe Poulain, coprésident de WorldCast Systems, la limitation des déplacements internationaux pendant la crise sanitaire permet à l'entreprise de réfléchir à une nouvelle stratégie. — Photo : WorldCast Systems

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail