Bordeaux

Événement

Congrès et Expositions de Bordeaux se prépare à un nouveau départ

Par Anne Cesbron, le 06 septembre 2019

L'organisateur d'événements Congrès et Expositions de Bordeaux achève un cycle qui se traduira notamment par des changements importants à sa tête. Le président Eric Dulong, lui-même prêt à passer le relais, fait part de ses vœux pour la future feuille de route de l’entreprise bordelaise. Les événements internationaux sont en ligne de mire, ainsi que des créations autour de thématiques régionales. Parmi les objectifs : devenir la troisième place française organisatrice de congrès.

Eric Dulong, président de Congrès et Expositions de Bordeaux.
Eric Dulong, président de Congrès et Expositions de Bordeaux, veut faire évoluer la gouvernance de l'entreprise, "pour un conseil d'administration hyper actif". — Photo : Anne Cesbron

« Nous sommes sur une fin de cycle, celle de la feuille de route 2014-2020 élaborée avec Vincent Grenié, directeur général qui part à la retraite », annonce d’emblée Eric Dulong, président de Congrès et Expositions de Bordeaux (CEB), une société qui accueille et organise des manifestations dans la capitale girondine. Le futur DG a été recruté, son identité sera connue en octobre, pour sa prise de fonction. Cette arrivée sera l’occasion d’entamer la stratégie qui conduira CEB (dont l'actionnaire unique est CEB Association) à la fin de la période de concession, en 2027, auprès de la société publique locale Sbepec, pour l’exploitation des équipements : le parc des expositions, le palais des congrès, le Hangar 14 et la Cité mondiale.

« Moi-même, j’ai annoncé que je quitterai la présidence exécutive au plus tard à la fin du premier trimestre 2021. Il faut continuer à rajeunir. Il est également évident que le conseil d’administration doit connaître une féminisation et une diversité quant aux origines et aux activités professionnelles des administrateurs », précise Eric Dulong. De nouveaux statuts sont d’ores et déjà proposés au vote pour une entrée en vigueur en janvier 2020. « On abandonne la notion de conseil d’administration pour passer au conseil d’orientation et de surveillance et l’ouvrir à des personnalités représentant des institutions professionnelles et interprofessionnelles, par exemple du CHU ou de l’aéroport. »

2020, un nouveau souffle

Après une année 2019 en demi-teinte, 2020 est attendu comme un nouveau départ. L’activité commerciale du Palais 2 l’Atlantique, le nouveau hall du parc des expositions, démarre à plein en cette rentrée avec six événements importants. Ce nouvel argument logistique est le pivot des objectifs 2020-2021 : la direction souhaite réaliser 40 M€ de chiffre d’affaires avec 350 manifestations (contre 34,2 M€ et 300 manifestations en 2018) et se hisser sur la troisième marche du podium des villes organisatrices de congrès derrière Paris et Lyon. « Nos concurrents directs restent Nantes, Toulouse, Montpellier et Strasbourg », précise Eric Dulong.

La création de nouveaux temps forts

Le développement des services numériques, couplé à une présence plus active à l’international, vont accompagner cette ambition. La machine est lancée, à l’image des rendez-vous à venir : Aerotech, la Robocup, Electric Road, le sommet Afrique-France… « Nous restons également très attentifs à consolider l’existant, c’est notre fonds de commerce : Vinitech-Sifel, Exp'Hôtel, Aquibat, la Foire internationale, le Jumping international… » Certains actifs historiques sont amenés à être remis au goût du jour. Ainsi Confortexpo, devenu les salons Vivons, est abandonné, pour les créations Cocoon, le salon art et décoration, en novembre prochain, et le Salon du jardin en mars 2020.

Reste un constat amer : « Trop peu d’entreprises sont conscientes du poids que nous représentons, estimé entre 400 à 600 millions d’euros de retombées. Je dois marteler continuellement que CEB est le bras armé du tourisme régional, et un acteur privé non-tributaire des collectivités. » Cet ultime cheval de bataille, Eric Dulong entend le mener au travers d'un prisme neuf : concevoir des produits en lien avec les thématiques régionales. « L’environnement est une valeur qui me touche particulièrement », conclut le président évoquant des rendez-vous liés au littoral, au fleuve, à l’océan. Sans plus en dire.

Eric Dulong, président de Congrès et Expositions de Bordeaux.
Eric Dulong, président de Congrès et Expositions de Bordeaux, veut faire évoluer la gouvernance de l'entreprise, "pour un conseil d'administration hyper actif". — Photo : Anne Cesbron

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.