Lyon

Santé

Lyon veut capitaliser sur la santé animale

Par Louis Fevre, le 31 janvier 2020

Désormais adossée sur le premier hub mondial en santé publique vétérinaire, la capitale des Gaules entend conforter son attractivité et attirer de nouvelles entreprises positionnées sur ce secteur d’activité.  

Bioaster, Bœhringer Ingelheim, Institut Mérieux, Lyonbiopôle, OnlyLyon, Aderly, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Université de Lyon, VetAgro Sup s'unissent pour créer un Hub mondial spécialisé en santé publique vétérinaire.
Bioaster, Bœhringer Ingelheim, Institut Mérieux, Lyonbiopôle, OnlyLyon, Aderly, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Université de Lyon, VetAgro Sup s'unissent pour créer un Hub mondial spécialisé en santé publique vétérinaire. — Photo : Boehringer Ingelheim

Berceau historique mondial de la santé publique vétérinaire, Lyon héberge depuis quelques semaines le premier hub entièrement dédié à cette spécialité. Initié par un collectif de 9 partenaires (*), ce réseau public – privé a pour ambition de catalyser l’ensemble des forces vives de la recherche, de l’innovation, de l’éducation et de l’industrie, afin de renforcer l’image du territoire en santé animale.

Premier projet emblématique porté par le HUB VPH (Veterinary Public Health), la création d’une Chaire industrielle d’enseignement et de recherche labellisée IDEX est annoncée à l’horizon 2022 / 2023. « La concrétisation de ce projet nécessite un investissement de l’ordre de 1,2 M€ », précise Erick Lelouche, président de Bœhringer Ingelheim France. Le groupe allemand, qui dispose déjà de quatre unités industrielles dans la région lyonnaise et qui installera son nouveau centre de production stratégique en santé publique vétérinaire à Jonage, en 2022, participera au financement de cette Chaire à hauteur de 500 000 €.

Projet de construction d’un site

Au-delà des formations qui seront dispensées en direction de publics internationaux, la Chaire aura également pour ambition de favoriser les transferts entre les laboratoires académiques et les acteurs industriels présents sur le territoire. Pour Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l’Aderly, cette initiative favorisera incontestablement le travail de prospection mené par ses équipes. « Les sciences de la vie sont un des principaux axes de travail que nous avons retenus pour attirer de nouvelles entreprises. Le hub constitue dès à présent un argument supplémentaire dans notre discours, lorsque nous présentons le territoire et ses atouts à des acteurs internationaux de la filière santé. »

Un argument qu’Erick Lelouche reprend volontiers à son compte. « Il est clair que si dans 1 ans, 2 ans, 5 ans… il y avait, au sein du groupe et au niveau mondial, un projet de construction d’un site de biologie en santé publique, j’utiliserais à coup sûr les arguments du hub pour aller convaincre mes actionnaires », affirme-t-il.

(*) Bioaster, Bœhringer Ingelheim, Institut Mérieux, Lyonbiopôle, OnlyLyon, Aderly, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Université de Lyon, VetAgro Sup.

Bioaster, Bœhringer Ingelheim, Institut Mérieux, Lyonbiopôle, OnlyLyon, Aderly, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Université de Lyon, VetAgro Sup s'unissent pour créer un Hub mondial spécialisé en santé publique vétérinaire.
Bioaster, Bœhringer Ingelheim, Institut Mérieux, Lyonbiopôle, OnlyLyon, Aderly, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Université de Lyon, VetAgro Sup s'unissent pour créer un Hub mondial spécialisé en santé publique vétérinaire. — Photo : Boehringer Ingelheim

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail