Auvergne Rhône-Alpes

BTP

K-Line : une nouvelle usine à 70 millions d'euros dans l’Ain

Par Pierre Tiessen, le 24 mai 2018

Coup d’accélérateur pour le vendéen K-Line au Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA). La filiale du groupe Liebot, spécialisée dans la construction de fenêtres et de baies coulissantes y a inauguré le 24 mai son nouveau site de production de 48 500 m².

Pour Bruno Léger, DG de K-Line, "cette nouvelle usine au PIPA – qui a une capacité de production de 2500 fenêtres par semaine – nous permet de servir plus efficacement nos clients locaux", — Photo : K-Line

« C’est l’aboutissement d’années d’efforts ». Bruno Léger a le sourire. Ce projet d’implantation est « un tournant stratégique », appuie le DG de K-Line, fabricant vendéen de fenêtres, dont le siège est en Vendée, aux Herbiers (CA : 305 millions d’euros // 1226 salariés). Là, l’entreprise y dispose de 82 000 m² d’espace de production, répartis sur quatre sites.

« Mais cette nouvelle usine au PIPA – qui a une capacité de production de 2500 fenêtres par semaine pour 150 salariés – nous permet de servir plus efficacement nos clients locaux », précise le dirigeant. Amorcé en 2015, ce site en activité depuis février dernier, aura nécessité un investissement total de 70 millions d’euros. Il comprend un bâtiment de 48 500 m², sur un terrain de 13,5 hectares.  

A terme, le Vendéen pourrait voir encore plus grand. « Nous avons une réserve au PIPA de 23 hectares supplémentaires dont nous comptons bien nous servir. Tout est possible. Il y aura un jour plusieurs usines K-Line ici au PIPA  », assure le dirigeant.  

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition